Russie
D-20, 52-P-546, obr.1955g, Д-20 , 52-П-546
Page Précédente

Le canon obusier tracté D-20 a été développé peu de temps après la fin de la Seconde Guerre Mondiale par le Bureau de conception d’artillerie F.F. Petrov à l’usine d’artillerie N°9 de Sverdlovsk devenue depuis Motovilikha d’Ekaterinenburg. Il a po ...

D-20, 52-P-546, obr.1955g, Д-20 , 52-П-546

Le canon obusier tracté D-20 a été développé peu de temps après la fin de la Seconde Guerre Mondiale par le Bureau de conception d’artillerie F.F. Petrov à l’usine d’artillerie N°9 de Sverdlovsk devenue depuis Motovilikha d’Ekaterinenburg.

Il a pour la première fois été présenté en public en 1955 lors des parades du mois de mai et on pense qu’il n’est désormais plus en service dans les troupes russes. Il était utrilisé au niveau divisionnaire

Selon les Nations Unies, la Russie n’a exporté aucune pièce D-20 de surplus depuis 1992 même si la Bulgarie en a vendu quatre à l’Angola en 1999 et la Chine dix huit pièces de sa copie Type 66 à la Bolivie en 1992.

Pays utilisateurs

Afghanistan, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Albanie, dix huit Type 66 d’origine chinoise sont en service

Allemagne de l’Est, un certain nombre de pièces ont été livrées sous la désignation KH M-1955, et depuis retirées

Algérie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Angola, quatre pièces ont été livrées par la Bulgarie en 1999

Arménie, trente quatre pièces en serviceD-20, 52-P-546, obr.1955g, Д-20 , 52-П-546

Azerbaïdjan, trente engins ont été livrés

Biélorussie, cinquante huit engins en service

Bosnie-Herzégovine, dix huit pièces livrées

Bulgarie, deux cent six engins en service

Cambodge, un certain nombre de pièces sont en service

Chine, près de mille quatre cent Type 66 construits

Congo, un certain nombre de pièces sont en service

Corée du nord, un certain nombre de pièces sont en service

Croatie, vingt engins ont été livrés

Cuba, un certain nombre de pièces sont en service

Egypte, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Ethiopie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Finlande, cent vingt six pièces encore en service sous la désignation 152H55

Georgie, un certain nombre de pièces sont en service

Hongrie, trois cent une pièces encore en service dont des pièces de réserve

Inde, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Iran, trente engins livrés

Iraq, des Type 66 auraient été livrés

Kazakhstan, soixante quatorze pièces ont été livrées

Libye, trente six pièces auraient été en service

Moldavie, trente et une pièces ont été livrées

Myanmar, trente cinq pièces livrées en 2009 par la Corée du Nord

Nicaragua, trente pièces en réserve

Nigéria, quatre Model 1981 ou Model 1985 roumains livrés

Ouzbekistan, un certain nombre de pièces ont été livrées

Pologne, cent trente cinq engins en service

Roumanie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées, le pays aligne trois cent quarante cinq Model 1981 et cent onze Model 1985

Russie, encore un millier de pièces tenues en réserve

Serbie, vingt cinq pièces livrées plus cinquante deux M84

Somalie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Sri Lanka, des Type 66 sont ens ervice

Syrie, vingt engins en service

Tchécoslovaquie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Turkmenistan, soixante douze engins ont été livrés

Turquie, des engins auraient été en service

Ukraine, deux cent seize pièces livrées

Vietnam, un certain nombre de pièces sont en service

Yémen, dix pièces livrées

Yougoslavie, un certain nombre de pièces ont été livrées et depuis retirées

Description

Le D-20 utilise le même affût et le même système de recul que le canon de campagne de 122mm D-74 qui lui aussi a été présenté pour la première fois en 1955. Il peut en être distingué par un tube plus court de seulement 34 calibres et un frein de bouche plus massif à double déflecteur.

Le tube dispose d’un mécanisme de culasse à glissement semi-automatique vertical et il est monté sur un long berceau annulaire avec les tourillons juste au niveau de la culasse

Le bouclier a une partie supérieure irrégulière avec unue section centrale coulissante. Le dessus du bouclier peut être rabattu pour réduire la hauteur totale de la pièce.

Le système de recul composé du tampon et du récupérateur est monté juste au-dessus du tube. Le système de balance est installé derrière le support de selle et il passe au travers du cadre de la selle pour se connecter au berceau juste au-dessus des tourillons. Le balancier peut être mis manuellement sous pression par une pompe à main installée dessous la culasse. La culasse contient un arrêtoir pour empêcher un projectile de glisser à terre lors des tirs sous forets élévation avant l’introduction dans la culasse.

Le débattement en site total est de 58° alors que l’élévation est comprise entre -5° et +63°.

D-20, 52-P-546, obr.1955g, Д-20 , 52-П-546Les flèches en forme de poutre sont reliées au berceau avec des écrous pour les bloquer en position de tir ou en position de route. Le support de berceau a aussi une attache pour bloquer le tube du canon en position centrale avant les opérations de remorquage. Les grandes bêches d’ancrage sont fixées de manière permanente à la fin de chaque flèche et dispose de charnières. Il semble que selon le terrain, la pièce puisse être tirée sans que les bêches soient positionnées mais en situation de traction elles sont toujours repliées sur le dessus de la flèche

Une plate-forme de tir circulaire est instaléle de façon standard sur tous les D-20 et elle est retournée et positionnée sur l’avant de la pièce lors des déplacements. En position de tir cette plate-forme est disposée sous l’affût et permet au canon d’être tourné sur 360° rapidement. Pour cela, de petits vérins permettent de relever les deux roues avant, puis grâce aux roues arrière et à la plate-forme, l’arme est tournée dans la direction désirée, les vérins permettent de remettre les roues au sol et l’arme peut à nouveau être tirée avec ses deux roues au sol. Au bout de chaque flèche, il y a une petite roue sur le dessus et une bêche d’ancrage en dessous. Le canon repose toujours sur ses roues avant lors des tirs et la plate-forme avant sert aussi à empêcher les mouvements verticaux du tube lorsque la pièce est tractée

Le pointage est réalisé par le tireur positionné sur la gauche du canon. Le tireur dispose d’un viseur indirect PG1M et d’un télescope OP4M pour le tir direct.

Le tube du D-20 a servi pour équiper la pièce d’artillerie automotrice 2S3. Il est désigné D-22 ou 2A33. Il peut tirer les munitions encartouchées à charges variables et à chargement séparé suivantes :

Type

FRAG-HE

CP

AP-T

Eclairant

Fumigène

Nucléaire

Tactique

Désignation

OF-540

G-545

BR-540

S-540

D-540

 

Modèle de l’amorce

RGM-2

KTD

MD-7

 

 

 

Poids du projectile

43.51 kg

56 kg

48.78 kg

 

 

0.2 kT

Poids de la charge explosive

6.25 kg

4.22 kg

1.2 kg

 

 

 

Type de charge explosive

TNT

             TNT

ND

 

 

 

Vitesse initiale

655 m/sec

670 m/sec

600 m/sec

 

 

 

Pénétration de blindage à 0°

ND

ND

124mm/1000m

 

 

 

Des munitions récentes ont été développées HE-RAP OF-96 d’une portée de 24.000m, HEAT-SS BP-540 et Krasnopol à guidage laser semi-actif d’une portée de 18.000m. Un obus chimique au Sarin est disponible, il pèse 40kg dont 2.8kg de Sarin et un à la Lewisite de 42.5kg dont 5.4kg d’agent chimique

La cadence de tir normale est de cinq coups/min et de soixante cinq coups en une heure. Dans l’armée soviétique l’unité de tir est de soixante coups.

L’équipe de pièce est de huit à dix hommes selon les armées et les périodes. Dans l’armée soviétique, la pièce de 5700kg est habituellement tractée par un Ural-375, ou des tracteurs AT-S ou AT-L

Variantes

D-20M Khitin, version modernisée avec fouloir automatique qui permet uen cadence de tir de sept à huit coups/min

M84, version yougoslave avec un canon plus long aussi désignée D-20J

Type 66, copie chinoise

Model 81, version roumaine

KH M-1955, version est allemande

152H55, version en service en Finlande

D-20, 52-P-546, obr.1955g, Д-20 , 52-П-546

Dimensions
Calibre : 152.4mm
Masse : 5.700kg en ordre de marche, 5.650kg en position de tir
Longueur en position de route 8.69m, Largeur en position de route : 2.40m, hauteur : 1.925m
Axe de tir : 1.22m à 0°
Garde au sol : 380mm
Longueur du canon : 5.195 m, 25 calibres
Frein de bouche à double déflecteurs, mécanisme de culasse semi-automatique à glissement vertical, affût à flèches ouvrantes, avec bouclier.
 
Munitions
Poids : OF-25 de 43 à 56kg, OF-35, OF-64, BR-540 de 48.8kg, BP-540 de 27.4kg
Sous-munitions : 3-O-13 et 3-O-14, munitions spéciales 3BV3 30F38 Santimetr de 49.5kg
Vitesse initiale : 665m/sec avec OF-25 et 600 m/sec avec BR-540
Portée maximale : 17.400m avec OF-25 et 4000m en tir direct avec BR-540
 
Caractéristiques techniques
      Site : 29° à gauche et à droite, élévation :  -5° / +63°
      Cadence de tir : 5 à 6 coups/mn, 1 coup par minute en tir soutenu
      Portée maximale : 17.410 m, 24.000m avec HE-RAP, portée minimale 4600m
      Durée de mise en batterie 2.5mn et de sortie de batterie 2.5mn
 
Optique : viseur panoramique PG-1M pour les tirs indirects et OP-4M pour les tirs directs, collimateur K-1
 
Equipe de pièce : dix hommes
Unité de tir : 65 coups
Temps de mise en service : 2.5mn, temps de retrait : 2.5mn
Véhicule tracteur : AT-S, Ural 375, Ural 4320, MT-LB, Tatra 813
Vitesse de traction : 60 km/h sur route, 15 km/h en tout terrain, passage à gué 5m