Russie
BS-3 obr.1944 , 52-P-412
Page Précédente

Ce canon est développé sous la direction de V.G. Grabin à partir d’une pièce de marine B-34, il entre en production à partir de 1944 jusqu’en 1953 et mille quatre cent quatre vingt un exemplaires au total sont construits. A la fin de la guerre cinq c ...

BS-3 obr.1944 , 52-P-412

Ce canon est développé sous la direction de V.G. Grabin à partir d’une pièce de marine B-34, il entre en production à partir de 1944 jusqu’en 1953 et mille quatre cent quatre vingt un exemplaires au total sont construits. A la fin de la guerre cinq cent quatre vingt onze pièces avaient été construites dont seulement cent quatre vingt cinq avaient rejoint les unités en première ligne en janvier 1945.

Il a depuis été remplacé par le D-48 puis le T-12 même si certaines pièces sont encore en service dans des zones reculées en position de défense côtière.

Ce canon peut aussi tirer les munitions du KS-19, du T-54/55 et du SU-100.

Il peut être distingué des autres pièces en service par ses deux roues jumelées frontales et les caissons de rangement sur le bouclier.

Certains exemplaires sont transformés en automoteur sur châssis T-34.

Trois mille huit cent seize pièces sont produite par les usines N°.7 et N°.232.

L’arme est toujours en service dans les pays suivantsBS-3 obr.1944 , 52-P-412

Bulgarie, seize pièces en service, Chypre, vingt pièces en service, République Démocratique du Congo, dix pièces en service, Kyrgyzstan, dix huit pièces en service, Mali, six pièces en service, Mozambique, huit pièces en service et Vietnam ou des pièces sont toujours en service. Il a aussi été utilisé en Afghanistan, en Chine Populaire, en Egypte, en Inde, en Corée du Nord, en Mongole, en Pologne, en Roumanie, en Somalie, au Soudan et en Syrie ou certains exemplaires sont montés sur des châssis de chars T-34. Il semble avoir été aussi en service en Allemagne de l’Est, en Hongrie, en Inde et en Lituanie

Description

L'arme est dérivée directement d ela pièce d emarine B-34 pour laquelle une munition unitaire a été développée. Pour emporter cette pièce un nouveau châssis a été développé qui va adopter d enombreux composants qui deviendront standards après la guerre. Des suspension sà barre de torsion et un mecanisme déquilibrage hydropneumatique permettent de réduire considérablement la taille et le poids du canon.

Le train est construit sur le principe du triangle inversé qui permet de réduire le poids sur l'axe lors du tir.

le long canon qui permet de tirer le projectile à 900 m/sec dispose d'un très important frein de bouche à double déflecteur et la culasse à glissement vertical est du type semi-automatqiue.

Pour supporter la pièce un train de roues jumelées à pneumatiques renforcés de GAZ-AA est utilisé et la pièce est transportée sans avant train.

Dans les années d'après-guerre le BS-3 subit d elégères modifications principalement au niveau des munitions et des équipements de visée et jusque dans les années soixante le BS-3 est capable de pénétrer les blindages de tous les chars occidentaux. Quelques années plus tard la situation évolue et le projecile perforant sous-calibré du BS-3 n'est plus capable de pénétrer le blindage frontal de la tourelle ou de la partie frontale d'un Chieftain, d'un M48A2 ou d'un M60.

Dans l'urgence des munitions à effets cumulés et sous-calibrées sont alors mises en service, dès lors la munition sous-calibrée peut pénétrer de toutes parts un M48A2 ou la partie frontale de la tourelle d'un Chieftain ou d'un M60 mais toujours pas la partie frontale de la caisse de ces deux chars. En revanche la munition à effets cumulés peut pénétrer de toutes parts, n'importe qu'elle partie de ces trois chars.

Dans les années quatre-vingt un missile guidé antichar 9M117 Bastion est développé pour être tiré depuis le BS-3 avec une portée efficace de 100m à 4000m et une capacité de pénétration de 550mm

Variantes

B-76, en 1954 un projet d’amélioration est réalisé, sans suites

Objekt 958,  prototype d’une variante de 1949

Objekt 967, prototype d’une variante de 1949

BS-3 obr.1944 , 52-P-412

Calibre : 100mm x 695R
 
Dimensions
Poids en position de tir : 3460 kg, poids en position de route : 3650 kg
Dimensions en position de route : longueur : 9.37m, Largeur : 2.15m, Hauteur : 1.5m
Axe de tir : 1.01m à 0°, gared au sol : 330mm, largeur de voie : 1.80m
Longueur du canon : 5.96m, 59.6 calibres avec frein de bouche et 5.34m pour l’âme
Frein de bouche à double déflecteurs,, système de recul par tampon hydraulique et récupérateur hydropneumatique, mécanisme de culasse par cale à glissement vertical semi-automatique, affût à flèche ouvrante, avec bouclier
 
Caractéristiques techniques
      Site : 58° au total, Elévation : -5° / +45°
      Cadence de tir : 8 à 10 coups/mn, 1.55 coup/mn en tir soutenu
      Portée maximale : 21.000m, portée effective AP : 1080m et HEAT : 900m
      Pénétration : 185mm à 500m
      Vitesse initiale : 900 m/sec
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
FRAG-HE
APC-T
HVAPDS-T
HEAT-FS
Désignation
OF-412
BR-412*
BR-412B**
BM-8
ZBK-5M
Modèle de l’amorce
V-429
DBR-2
 
VP-9
Poids du projectile
15.59 kg
16 kg
5.69 kg
12.36 kg
Poids de la charge explosive
1.46 kg
0.064 kg
ND
1.038 kg
Type de charge explosive
TNT
RDX
 
RDX
Vitesse initiale
900 m/sec
1000 m/sec
1415 m/sec
900 m/sec
Pénétration de blindage à 0°
ND
185mm à 1000m
135mm à 1000m*
150mm à 1000m**
200mm à 1000m
380mm à toutes portées
* valeurs pour le BR-412
** valeurs pour le BR-412B
 
Equipe de pièce : six hommes
Unités de tir : 60 coups
Véhicule tracteur : AT-P, Ural 375, GT, MT-LB