Russie
BM-14/16, 8U32
Page Précédente

Lance-roquettes multiple développé à partir de 1952 sous la désignation d’usine 8U32 et il est présenté au public pour la première fois à Moscou en 1953. A l’origine il est monté à l’arrière d’un châssis 6x6 Zil-151 mai ...

BM-14/16, 8U32

Lance-roquettes multiple développé à partir de 1952 sous la désignation d’usine 8U32 et il est présenté au public pour la première fois à Moscou en 1953.

BM-14-16 8U32A l’origine il est monté à l’arrière d’un châssis 6x6 Zil-151 mais plus récemment il a été observé monté sur un châssis plus récent de Zil-131 en Union Soviétique et en Angola. L’engin est distribué à raison d’un bataillon de dix huit lanceurs par division de fusiliers motorisés et par division blindée mais il a été remplacé depuis quelques années dans les unités de premières lignes par le M-1975 à vingt tubes de 122mm ou le BM-21 à quarante tubes de 122mm. D’autres parts, six lance-roquettes sont attachés à chaque régiment de fusiliers motorisés. Quelques unités des districts militaires asiatiques ont été vues avec des BM-14 sur châssis Zil-131 en 1980. Dans l’armée populaire de libération chinoise, chaque division d’artillerie comprend un régiment de lance-roquettes avec trente deux BM-13/16 de 132mm, ou BM-14-16 de 140mm ou BM-21 de 122mm ou Type 63 de 130mm.

Avant de tirer les roquettes, deux vérins stabilisateurs sont mis à terre à l’arrière du véhicule et des boucliers blindés sont mis en place sur les fenêtres de la cabine. Il y a sept membres d’équipage, trois sont assis dans la cabine et les quatre autres sont assis à l’extérieur, deux de chaque côté de l’arrière immédiat de la cabine, face vers l’extérieur.

Le système d’arme est installé de façon classique à l’arrière. Le système consiste en deux rangées de huitBM-14-16 8U32 tubes. Ces lanceurs sont positionnés sur une plate-forme qui reçoit aussi les mécanismes d’élévation et de rotation ainsi que le verrou de blocage utilisé lors des déplacements. Sont aussi installés sur la plate-forme de tir, les équipements de visée, les équipements électriques et des équipements spécialisés. Le berceau, un coffre soudé rigide est connecté sur un axe à la base qui contient tous les mécanismes de mouvement du système.

Les équipements de visée consistent en un viseur panoramique diurne et un équipement spécial de vise nocturne alimenté par les batteries du véhicule. 

La précision du BM-14-16 à deux tiers de sa portée maximale est  de 115m en portée et de 36m en direction avec un cercle d’erreur probable de 132mm. A la portée maximale, la précision en portée est de 30m, 85m en direction et le cercle d’erreur probable est de 100m.

Les roquettes de 140mm sont stabilisées par ailerons. Elles sont identiques à celles utilisées avec les RPU-14, WP-08 et les BM-14-17. Une de ces munitions chimiques est connue pour avoir une tête militaire de 18.3kg dont 2.20kg de gaz Sarin ou agent GB. Une fusée à impact est installée pour faire détoner la tête et se disperser le liquide jaune léger de Sarin qui se transforme alors en vapeur et fin aérosol. Le Sarin est un gaz neurotoxique puissant qui cause la mort d’une personen non protégée en deux à quinze minutes

La munition M-14-RP HE est adoptée en 1952, avec adoption en 1955 de la munition chimique MS-14 et en 1958 de la munition fumigène M-14D

Pays utilisateurs : Algérie, Angola, Cambodge, Chine, Tchécoslovaquie, RDA, Egypte, Hongrie, Mongolie, Pologne, Roumanie, Corée du Nord, Syrie, Vietnam

BM-14-16 8U32Variantes

BM-14, 8U32, version originale à seize tubes, sur châssis Zis-151 puis Zil-151, en service depuis 1952

BM-14M, 2B2, adopté en 1958, version sur un châssis plus récent Zil-157, il est plus large avec 2.33m et moins haut avec 2.56m. L’engin pèse 8.08 tonnes

BM-14MM, 2B2R, adopté en 1966, version sur châssis Zil-131, il est encore plus large avec 2.50m et plus haut avec 2.75m. L’engin pèse 9.34 tonnes

BM-14T, version sur châssis AT-S

RPU-14, 8U38, adopté en 1957, version sur remorque en quatre rangées de quatre tubes. Il partage le même affût que le D-44 de 85mm

BM-14-17, 8U36, adopté en 1958, version à dix-sept tubes sur un châssis Gaz-63 ou Gaz-63A

BM-14-17M, 8U36M, version sur châssis Gaz-66

WP-08, version polonaise à huit tubes

Projectiles

M-14-OF, désignation GRAU 53-OF-949, adopté en 1952, portée maximale de 9800m, minimale de 1000m.

La roquette est dotée d’une tête militaire explosive à fragmentation de 18.8kg dont 4.2kg d’explosif avec un détonateur V-25.

La roquette a un calibre 140mm, pèse 39.6kg et elle est longue de 1085mm.

Elle est propulsée par un moteur RDTT avec une charge propulsive de 7.65kg de poudre à canon. La vitesse au départ est de 27 à 40 m/sec et en vol elle est de 400 m/sec

      M-14D Kunitsa, roquette fumigène, désignation GRAU 53-D-949, adoptée en 1955, portée maximale de 10.600m, minimale de 1000m. Elle emporte un composant fumigène au phosphore jaune de 3.67kg ou d’anhydride sulfurique de 3.37kg.

La roquette pèse 40.28kg ou 40.10kg avec une longueur de 1051mm

      M-14S Belka, roquette chimique, portée maximale 9800m, minimale : 1000m. La tête militaire emporte 2.14kg d’une substance nocive P-35. Le poids du projectile est de 39.6kg avec une longueur de 1050mm

BM-14-16 8U32
Dimensions
Poids : 8350kg avec système chargé
Poids du système d’artillerie : 1332kg, poids d’un tube : 12kg, poids du berceau 87kg, poids du châssis, 305kg, poids du cadre porteur : 108kg, poids des sièges : 168kg
Longueur : 6.92m, largeur : 2.30m, hauteur : 2.65m
Garde au sol : 265mm, voie avant : 1.59m, voie arrière : 1.72m, empattement : 3.665m + 1.22m
 
Motorisation : un moteur essence 6-cylindres Zil-121 de 92cv
Capacité du réservoir : 300 litres
 
Performances
Vitesse maximale : 60 km/h, autonomie : 600km, passage à gué : 0.80m, pente : 50%, obstacle vertical : 0.64m, tranchée : 0.69m
 
Armement : seize tubes de 140.4mm
Diamètre de la roquette : 139.7mm
Longueur : 1.092m
Poids : 39.62kg, poids de la charge chimique GB 18.3kg, poids de la charge HE : 18.8kg, poids de la fusée : 0.63kg
Vitesse maximale : 402 m/sec
Portée maximale : 9.810m, minimale en tir indirect : 3.800m, minimale en tir direct : 400m
Type de fusée : instantanée, court et long retard et inerte
Distance d’armement de la fusée : 150 à 400m
Délai de rechargement : 3 à 4minutes
Durée de tir d’une volée complète : 7 à 10 secondes
Elévation de 0° à +52°, azimut : 140° à gauche et 60° à droite
 
Equipe de pièce : sept hommes

BM-14-16 8U32