Russie
BL-25 obr.1945
Page Précédente

Jusqu’en 1938, le calibre de 85mm ne fait pas partie de l’artillerie russe. Entre 1937 et 1938, les développeurs décident d’employer l’excès de potentiel des pièces antiaériennes Rheinmetall laissées par les allemands et utilisés par l’Armée Rouge so ...

BL-25 obr.1945

Jusqu’en 1938, le calibre de 85mm ne fait pas partie de l’artillerie russe. Entre 1937 et 1938, les développeurs décident d’employer l’excès de potentiel des pièces antiaériennes Rheinmetall laissées par les allemands et utilisés par l’Armée Rouge sous la désignation 76mm obr.1931.

La chambre est adaptée ainsi que le tube pour recevoir une munition de 85mm et le canon devient le 52-K obr.1939.

Avant la guerre, sous la direction de V.G. Grabin des travaux sont menés autour des canons divisionnaires de 85mm F-30, plus tard redésigné ZIS-12 et du canon antichar de 85mm ZIS-23. Mais avec le déclenchement du conflit, ces canons connaissent le sort des pièces d e95mm et 107mm et voient leurs travaux de développement suspendus.

Les travaux sur un canon de 85mm avec une balistique d’obr.1939 reprennent à la fin de l’année 1942, début de l’année 1943 avec l’apparition des puissants chars allemands Panther et Tiger.

En 1943, sous la direction de Grabin, un canon antichar S-8 de 85mm est lancé qui reprend la balistique du 52-K obr.1939. La pièce est composée d’un canon avec culasse à glissement vertical semi-automatique et frein de bouche. Elle reçoit un tampon de recul hydraulique et un récupérateur hydropneumatique avec un mécanisme de contrepoids pneumatique et des suspensions sur barre de torsion.

Lors de la construction du prototype à l’sine No.92 Gorki, les autorités locales décident d’en changer le nom de S-8 en ZIS-S-8. Seuls cinq exemplaires seront construits. Des tests sont conduits à la fin de l’année 1943 et mettent à jour un problème de résistance et de fiabilité du frein de bouche, une mauvaise extraction de l’étui vide, de mauvaises performances du système de recul alliées à un mauvais fonctionnement du mécanisme de levage.

En 1944, dans la ville de Molotov qui deviendra Perm  à partir de 1957, le bureau d’étude de l’usine No.172, sous la direction du NKVD et avec l’utilisation de travailleurs forcés est développé le canon antichar et divisionnaire de 85mm BL-25.

En même temps le bureau d’étude OKB-9 à Sverdlovsk et sous la direction de F.F. Petrov développe le canon antichar de 85mm ZIS-D-44.

Les deux canons rivaux emploient la même balistique et les mêmes munitions.

Description

Le canon divisionnaire BL-25 a un tube monobloc avec culasse amovible et frein de bouche. Le cylindre récupérateur est placé au-dessus du canon et la culasse est à mouvement vertical et semi-automatique.

BL-25 obr.1945L’affût est composé de tubes cylindriques avec des colliers soudés et le frein de recul est installé à l’intérieur du berceau. Le système de recul est composé d’un tampon de recul hydraulique et d’un récupérateur hydropneumatique.

L’équipement de pointage est à vis et placé sur le côté supérieur droit de la pièce. Le contrepoids est contenu dans deux cylindres avec chacun trois ressorts. Le mécanisme de contrepoids est repris du canon F-22 de 76mm

Le train porteur est monté sur des roues de Gaz-AA et les deux jambes à flèche ouvrante permettent d’assurer l’implantation du canon sur quatre points.

Le canon tire les mêmes munitions que l’obr.1939 qui seront aussi reprises par le canon de char ZIS-S-53 obr.1944
Le BL-25 est testé à partir de janvier 1945 en même temps que le ZIS-S- et le ZIS-D-44. Les trois canons utilisent des munitions perforantes de 9.2kg et explosives de 9.54kg. Les trois canons obtiennent la même vitesse initiale de 792-800m/sec avec le projectile perforant et de 792-793m/sec avec le projectile explosif. La portée de 15.630m est atteinte et la capacité de pénétration à 500m est de 111mm sous 30° d’inclinaison et de 75mm à 1500m.

Les résultats sont équivalents pour les trois canons qui présentent les mêmes défauts.

Finalement c’est le canon divisionnaire D-44 de 85mm qui va entrer en service à partir de 1946.

BL-25 obr.1945

Calibre 85mm
 
Dimensions
Longueur du canon : 4.573m, 53.8 calibres
Longueur du tube : 4.15m, 48.8 calibres, longueur de la partie rayée, 3.495m
24 rayures, de 0.85mm de profondeur et 7.5mm d’épaisseur
Poids du canon avec culasse : 602.5kg
Longueur du recul : 880mm à 960mm, longueur limite du recul : 1150mm
Hauteur de la ligne de mire : 880mm
Longueur totale : 7.42m, largeur : 1.735m
Garde au sol : 310mm, diamètre des roues : 800mm
Poids en position de tir : 1620kg
 
Munitions
Poids : OF-365 de 9.54kg, BR-365 de 9.2kg, BR-367P de 5.35kg
Vitesse initiale : 652 m/sec avec OF-365, 792 m/sec avec BR-365
 
Performances
Elévation de -8.5° à +35.5°, azimut : 54°
Passage de position de route à position de tir : 1 minute
Cadence de tir : 11 à 14 coups/min
Portée : 12.170m avec BR-365
 
Vitesse de traction : 50 km/h
Equipe de pièce : 6 hommes