Russie
B-13 obr.1936 Nora
Page Précédente

Les origines de ce canon remontent à 1929 lorsque le développement d'un canon pour sous-marin de 130mm/45 est lancé. Ce canon se doit d'avoir un tube à haute pression pour être comparable aux performances du 130mm/55 obr.1913. Cependant, l'engin déve ...

B-13 obr.1936 Nora

Les origines de ce canon remontent à 1929 lorsque le développement d'un canon pour sous-marin de 130mm/45 est lancé. Ce canon se doit d'avoir un tube à haute pression pour être comparable aux performances du 130mm/55 obr.1913. Cependant, l'engin développé se révèle trop grand pour les sous-marins de la classe Pravda. Aussi, ils sont modifiés pour une utilisation à partir de destroyers. Le tube est allongé jusqu'à 50 calibres et la pression interne est diminuée. Les caractéristiques d'un usage en submersion sont retirées, tel l'usage d'une munition fixe, pour réduire le coût de fabrication du canon.

Après plusieurs retards, l'arme est testée et acceptée pour le service en 1936 même si sa construction en série avait déjà débuté depuis mai 1935. Cela provient peut être du fait que le destroyer Leningrad, lancé en 1933, demeurait incomplet faute d'armement.B-13 obr.1936 Nora

La volonté de conserver les mêmes caractéristiques balistiques que le 130mm/55 a conduit à augmenter la pression du tube et par la même, réduire sa durée de vie à seulement 130 coups. Cela implique que les destroyers qui devaient en être équipés auraient dû changer de tube avant d'avoir épuisé leurs réserves en munitions. Après plusieurs études, le remède à ce problème est trouvé en réalisant des rayures plus profondes dans le tube et passer de rayures profondes d e1mm à des rayures profondes de 2.7mm. Au final, la flotte va se trouver équipée de canons avec trois types de tube différents, certains avec rayures de 1mm de profondeur, d'autres avec des tubes de 1.95mm et d'autres encore avec des rayures de 2.7mm. Cela signifie aussi que les munitions et les tables de tir ne sont pas compatibles entre chaque canon ce qui complique fortement la logistique de ces armes. En 1941, il y a trois cent soixante et onze canons de ce type en service dont la plupart ont les rayures les plus profondes. Ces armes sont largement utilisées pendant la guerre et demeurent en fabrication jusqu'en 1954 avec un grand total de mille cent quatre vingt dix neuf pièces construites. Ce canon s'avère une bonne pièce d'artilelrie, seulement légèrement moins lourde que l'ancien 130mm/55 obr.1913 mais avec un mécanisme de culasse qui n'a jamais semblé fonctionner convenablement

Juste avant la Seconde Guerre Mondiale, une version DP de la tourelle B-2 est développée. Cette tourelle est désignée B-2-U pour Universal'naya et sert à l'emploie d'un tube de 55 calibres. Ces tourelles doivent servir sur les prochaines générations de destroyers mais la guerre stoppe le projet et aucune n'est construite.

Ce type de canon est utilisé sur les destroyers Leaders de classe Leningrad Pr.1, Minsk Pr.38, Baku Pr.38bis, Tashkent Pr.20, Pr.47 et Pr.48, les destroyers Gnevnyi Pr.7, Storozhevoi Pr.7U, Opitnyi Pr.45, Ognyevoi Pr.30, Pr.35 et Pr.40, les monitors de classe Khasan Pr.1190 et Shilka Pr.SB-30 et ainsi que sur des navires auxiliaires, des patrouilleurs de riviére, des batteries de défense côtière et des plateformes ferroviaires.

Variantes

B-13-2, version sur voie ferrée

B-13-3, version de défense côtière

Canon de marine soviétique utilisé par les allemands dans un rôle d’artillerie côtière sous la désignation 13cm KL/50 (r)

B-13 obr.1936 Nora

Dimensions
Poids du canon : 5.070kg
Longueur du canon : 6.581m, longueur de l'âme : 6.450m, longueur de la partie rayée : 5.199m, nombre de rayures : 40
Poids : 12 tonnes pour la B-13, 49 tonnes pour la B-2LM, 90.9 tonnes pour la B-2LMT, 83.7 tonnes pour la B-28 et 48.4 tonnes pour la B-2-U
 
Performances
Cadence de tir : 6 à 10 coups/min sur affût B-13, 12 coups/min sur affût bitube B-2LM, 10 à 12 coups/min sur affût B-2LMT, 6 à 10 coups/min sur affût bitube B-28 et 13 coups/min sur affût bitube B-2-U
Munitions : SAP obr.1928 PB-46A de 33.5kg avec 2.35kg de charge et long de 5 calibres, SAP obr.1928 PB-46 de 33.4kg avec 1.67kg de charge et long de 4.82 calibres, HE obr.1928 F-46 de 33.4kg avec 2.71kg de charge et long de 4.9 calibres, HE-FRAG obr.1928 OF-46 de 33.4kg avec 3.58kg de charge et long de 5.15 calibres, HE-FRAG obr.1928 OFU-46 de 34.17kg avec charge de 2.7kg et long de 5 calibres, AA obr.1928 ZS-46 de 33.4kg avec charge de 2.64kg et long de 5 calibres, AA ZS-46R de 33.8kg avec charge de 2.12kg et long de 4.9 calibres, éclairant SB-46 de 34.5kg avec charge de 0.03kg et long de 4.9 calibres, éclairant SP-46 de 32.67kg avec charge de 0.05kg et long de 4.4 calibres, anti-radiation
Vitesse initiale         B-13 avec rayures de 1mm, SAP obr.1911 : 823 m/sec, SAP, HE, HE-FRAG et AA : 870 m/sec, éclairant : 675 m/sec
                                B-13 avec rayures de 1.95mm, SAP : 870 m/sec
                                B-13 avec rayures de 2.7mm, SAP, HE, HE-FRAG et AA : 870 m/sec, éclairant : 675 m/sec, anti-radiation : 750 m/sec
Durée de vie du tube : 130 coups pour les tubes avec rayures de 1mm et 1100 coups pour les tubes avec rayures de 2.7mm
Portée :    avec SAP obr.1911, élévation à 45° : 20.341m
                avec PB-46, OF-46 et OFU-46, élévation à 45° : 25.371m
                avec AA obr.1928, élévation à 45° :22.314m
                avec SB-46, élévation à 45° : 10.608m
                avec SAP obr.1928, élévation à 45° : 25.515m
Elévation : de -5° à +45° pour toutes les tourelles et -6° à +85° pour la B-2-U
Vitesse d'élévation : 5°/sec pour la B-13, 9.85°/sec pour la B-2LM, 10°/sec pour la B-2LMT, 6°/sec pour la B-28 et 12°/sec pour la B-2-U
Azimut : de -150° à +150°
Vitesse de rotation : 5°/sec pour la B-13, 9.7°/sec pour la B-2LM, 10°/sec pour la B-2LMT, 8°/sec pour la B-28 et 20°/sec pour la B-2-U
Recul du canon : de 50cm à 50.5cm
Angle de chargement : tout angle pour toutes les tourelles sauf la B-28 de 0° à +45°