Russie
Antichars soviétiques
Page Précédente

Dès avril 1941, il a été proposé en Union Soviétique un projet de chasseur de char sur un châssis de char léger T-50 armé d’un canon à grande vitesse initiale de 57mm ZIS-2 obr.1941. En même temps, l’usine N°174 chargée de la construction du T-50 pro ...

Antichars soviétiques

Dès avril 1941, il a été proposé en Union Soviétique un projet de chasseur de char sur un châssis de char léger T-50 armé d’un canon à grande vitesse initiale de 57mm ZIS-2 obr.1941. En même temps, l’usine N°174 chargée de la construction du T-50 propose une version de son char en engin antiaérien armé d’un canon automatique d e25mm ou de 37mm. Ces deux derniers projets sont annulés car ils auraient ralenti la production de T-50 à cause du nombre trop nombreux de modifications.

En revanche les travaux autour du chasseur de char sont poursuivis, l’idée étant de retirer la tourelle et d’implanter une casemate fixe avec un blindage en pente sur l’avant et le canon à l’intérieur du glacis. Ce canon devait posséder un débattement de 22°5 à droite et à gauche et la casemate recevoir une coupole pour le chef de char. Les développements sont interrompus avec l’entrée en guerre contre l’Allemagne.

Variantes

SU-IT-76

A la fin de l’année 1941, l’usine N°174 étudie un nouveau projet de chasseur de char, sur la base d’un char léger T-26 cette fois-ci et armé d’un canon de 76.2mm F-32 sous une superstructure blindée. L’évacuation des usines suite à l’avancée allemande met un terme à ces travaux