Equateur
AMX-13EQ
Page Précédente

A partir de 1988, l’Equateur améliore l’ensemble de sa flotte de cent huit chars légers armés d’un canon de 105mm.

AMX-13EQ

A partir de 1988, l’Equateur améliore l’ensemble de sa flotte de cent huit chars légers armés d’un canon de 105mm. Sopelem fournit la version diurne du système de contrôle de tir SOPTAC-18 avec télémètre laser, un ordinateur digital qui calcule l’angle d’élévation et intègre la portée calculée par le télémètre, intègre la pression atmosphérique, la pression dans la chambre du canon et la position horizontale du char. Tous ces éléments sont calculés par des senseurs intégrés alors que la vitesse du vent, le type de munition et l’usure du canon sont introduites manuellement. Le canon peut désormais tirer des munitions APFSDS après avoir reçu des modifications par Fives-Cail Babcok. Les travaux débutent en 1988 pour se terminer en 1990 et dans l’avenir l’Equateur devrait équiper ses chars d’un moteur diesel et d’un système de combat nocturne.

AMX-13EQ