Russie
Ampulomet
Page Précédente

Au début de la Grande Guerre patriotique, les forces soviétiques utilise un modèle particulier de mortier pour tirer des  projectiles incendiaires. Il consiste en un tube et un trépied et avec une cartouche de chasse de calibre 12, une ampoule AZh ...

Ampulomet

Au début de la Grande Guerre patriotique, les forces soviétiques utilise un modèle particulier de mortier pour tirer des  projectiles incendiaires.

Il consiste en un tube et un trépied et avec une cartouche de chasse de calibre 12, une ampoule AZh-2 est tirée à la distance de 240 à 250m alors qu’une ampoule thermique est tirée à 150 à 250m de distance.

L’ampoule AZh-2 est une sphère en verre ou avec une fine carcasse en métal d’un diamètre d e120mm et d’une capacité de 2-litres avec un trou pour le remplissage en liquide incendiaire qui se ferme hermétiquement par un bouchon vissé.

L’ampoule est pleine d’un liquide KS ou BGS et à l’impact contre un obstacle, l’enveloppe se détruit et le liquide prend feu au contact de l’air.

Les ampoules ou bombes incendiaires sont construites par le NII-6 près de Moscou et des enveloppes de bombes FAB-100 NG ou FAB-250 NG sont utilisées.

Ces bombes aériennes ainsi équipées conservent la puissance explosive d’une bombe équivalente avec une charge mixte de TNT et d’Amatol.

Près de 500-tonnes de ces bombes aériennes sont construites et une centaine de kilo est utilisé au combat. Ce type d’armement cesse d’être employé lorsque les allemands sont repoussés des faubourgs de Moscou et que la livraison d’oxygène liquide devient impossible depuis Moscou