Russie
Almaz-Antey 40R6, S-400 Triumf / 98Zh6E, SA-21 Growler SA-X-21 Mysk, 98Ж6Е, С-400 Триумф
Page Précédente

Le S400 Triumf est une évolution du S-300PMU2 testée en 1999. A l'origine le système devait être désigné S-300PMU3 mais c'est finalement sous la désignation S-400 qu'il est commercialisé. Le système est développé par Almaz/Antei puis construit pa ...

Almaz-Antey 40R6, S-400 Triumf / 98Zh6E, SA-21 Growler SA-X-21 Mysk, 98Ж6Е, С-400 Триумф

Le S400 Triumf est une évolution du S-300PMU2 testée en 1999. A l'origine le système devait être désigné S-300PMU3 mais c'est finalement sous la désignation S-400 qu'il est commercialisé.

Le système est développé par Almaz/Antei puis construit par Fakel, il entre en service en Russie en avril 2007.

Les principales différences apportées par le S-400 par rapport à ses prédeceseurs reposent sur des améliorations au niveau du radar et de l'informatique ainsi que l'addition de quatre nouveaux missiles en plus  des 48N6E/48N6E2 utilisés avec le S-300PMU2 Favorit.

En conséquence une batterie de S-400 peut être équipée de types de missiles variés ce qui augmente sa capacité à s'adapter à divers types de dangers.

Le système 98ZH6E/ 98Ж6Е consiste en un radar de contrôle 92N2E, jusqu'à douze lanceurs 5P85TE2 ou 5P85SE2, des missiles anti-aériens 48N6E, 48N6E2, 48N6E3 déjà utilisés sur le S-300PM-1/PM-2 ainsi que de nouveaux missiles 9M96E et 9M96E2 et d'un missile à très longue portée 40N6E. Il peut également employer en option un radar à très haute altitude 96L6E ainsi qu'un mât élévateur mobile 40V6M pour l'antenne du radar 92N6E.

S-400 Triumf

Le radar 30N6E2 évolue et devient le plus performant 92N2E Grave Stone emporté sur un véhicule de type 8x8 MZKT-7930. La portée supérieure du radar demande un ensemble d'équipements plus puissants.

Le radar 96L6/30K6E est livré comme radar d'acquisition de cible à toutes altitudes et il est aussi transporté sur un MZKT-7930. Il utilise les systèmes d'administration Provitnik-GE et Gamma-DE et il est capable d'assurer les communications avec les postes de commandments d'un niveau supérieur de type Baikal-E, les systèmes d'administration 30K6E, 83M6E et 83M6E2, les postes de commandement Poyana-D4M1 et les postes de commandement des chasseurs de l'aviation.

Un nouveau radar d'acquisition à balayage de fréquences 3D est employé, c'est le 91N6E dérivé direct du 64N6E2 avec possibilité d'utiliser un mât 40V6M/MD.

Le poste de commandement est le 55K6E, il est emporté sur un camion 8x8 Ural 532301 avec un système d'administration 30K6E. Ce système est capable d contrôler un système 98ZH6E/S-400 triumph, un S-300PMU2 au travers du système de contrôe 83M6E2, un S-300PMU1 au travers du système de contrôle 83M6E, un Tor-M1 au travers de la batterie de commandement Ranhir-M et un Pantsir-S1 au travers de son véhicule de commandement

Le lanceur est décliné en diverses options, le 5P85TE2 sur semi-remorque tractée par un camion 6x6 BAZ-64022 ou un lanceur amélioré sur un camion 8x8. L'engin de démonstration utilise un 5P85SE sur un MAZ-7910.

Le nouveau lanceur sur camion 8x8 est désigné 5P90S/SE

Le système tire des missiles spécifiques ainsi que d'anciens modèles

Le premier des quatre nouveaux missiles sol-air utilisé est le 48N6E3 aussi désigné 48N6DM Dal'naya pour longue portée, c'est une version améliorée du 48N6E2 avec une portée annoncée de 130 miles nautiques, soit 250km pour le 48H6E3 et 200km pour le 48H6E2 avec une vitesse de la cible de 4800/2800 m/sec respectivement et une vitesse du missile de 2000 m/sec. Le missile est équipé d'une tête chercheuse à radar semi-actif.

Le second missile ajouté est le tout nouveau 40N6 avec une trajectoire à longue portée balistique d'une valeur annoncée de 215 à 240 miles nautiques soit près de 400km. Il est destiné à détruire les AWACS, JSTARS et autres cibles de grandes valeurs tels les supports de brouillage EA-6B/EA-18G. Une portée si importante laisse penser à un missile à deux étages ou bien à un missile avec un compartiment moteur beaucoup plus important. Ce type de missile a une trajectoire balistique avec une apogée supérieure à 40km. Il pose des difficultés dans son développement de ses moyens de contrôle mais un de ses avantages est d'apporter une énergie cinétique dans la dernière phase de vol lorsqu'il plonge en piqué sur sa cible. Il est équipé d'une tête chercheuse à radar actif et sa portée peut être allongée jusqu'à 3500km avec une vitesse d evol inconnue. Avec un plafond de 185km, ce missile peut facilement être utilisé comme un bon missile ABM.

S-400 Triumf

Les troisième et quatrième misiles offerts sont équivalents aux missiles d'interception de type ERINT/PAC-3 dernièrement introduits sur les batteries de MIM-104 Patriot. Ils sont désignés 9M96E et 9M96E2 et sont globalement identiques aux versions précédentes avec un moteur plus grand. Le 96M6E est donné avec une portée de 21.6 miles nautiques soit 40km et le 9M96E2 avec une portée de 64.8 miles nautiques soit 120km. L'altitude de vo du 9M96E2 est comprise entre 5m et 30km alors que celle du 9M96E est de 20km. Le premier pèse 420kg et le second 333kg, ils disposent tous les deux d'une tête radar active

Les missiles de la famille 9M96 sont dévelopés pour un impact direct, sur un concept identique à celui du missile air-air R-73/AA-11 Archer même s'ils sont les héritiers directs des 9K330/9K331/9K332 Tor M1/M2/M3 / SA-15 Gauntlet.

Le système peut également tirer des missiles 9M96 à moyenne portée avec une portée de 120km avec une probalité de destruction de cibles de 90% pour un avion et 80% pour un drone. Il peut atteindre 35km d'altitude et manoeuvrer sous 20g ce qui lui permet facilement d'engager des missiles balistiques à moyenne et courte portée.

En 2014, de nouveaux missiles anti-missiles balistique, 77N6-N et 77N6-N1 entrent en service qui sont également utilisés avec le système anti-ICBM S-500

La petite taille de ces missiles permet d'en emporter quatre dans le volume d'un tube de lancement 48N6E/5V55K/R. Un conteneur avec quatre tubes de lancement est utilisé mais il semble que depuis, un conteneur modifié ait vu le jour avec un seul tube et quatre chambres internes.

Un lanceur 5P85S peut emporter seize de ces missiles, ou un mélange de trois 48N6 et quatre 9M96E/E2, deux 48N6 et huit 9M96E/E2 ou un 48N6 et douze 9M96E/E2.

L'objectif de ces lanceurs  est de permettre des tirs répétés contre des attaques de saturation avec des munitions guidées de précision. Le constructeur annonce une probabilité de destruction de 70% contre un missile de type Harpoon et de 90% contre un avion piloté.

L'enveloppe d'engagement minimale pour un 9M96E est de 1km et maximale de 40km. L'altitude minimale est de 5m et maximale de 20.000m. Le poids du missile est de 333kg, le poids de la tête militaire est de 24kg et le poids du conteneur avec quatre missiles est de 2300kg. La vitesse d'évolution moyenne est de 750m/sec.   

L'enveloppe d'engagement minimale pour un 9M96E2 est de 1km et maximale de 120km. L'altitude minimale est de 5m et maximale de 30.000m. Le poids du missile est de 420kg, le poids de la tête militaire est de 24kg et le poids du conteneur avec quatre missiles est de 2700kg. La vitesse d'évolution moyenne est de 1000m/sec.

Des radars d'acquisition peuvent être utilisés en option comme le 59N6 Protivnik GE et le 67N6 Gamma DE en bande L ainsi que le 1L119 Nebo SVU en bande VHF. En plus de ces radars, le S-400 a été testé avec les radars Topaz Kolchuga M, KRTP-91 Tamara/Trash Can et 85V6 Orion/Vega

Utilisateurs potentiels

Plusieurs pays ont fait état de leur interêt dans l'achat de ce type d'engin, dont l'Egypte, l'Arménie en 2011, la Serbie. Le Kazakhstan se propose de se doter d'un système de défense aérienne armé de ces missiles avec l'aide de la Russie après 2015, le Vietnam se propose d'acquérier de quatre à six complexes après 2015 également. La Bielorussie s'est montrée désireuse d'acheter ce type d'engin dès 2011 et la Chine a également fait part de son interêt. L'Arabie Saoudite a proposé d'acheter douze systèmes et la Turquie souhaite acquerir des S-400 plutôt que les S-300 proposés par les Russes

S-400 Triumf
Désignation soviétique : missile 48N6, 9M96, 40N6, système S-400 Triumf
      missile 48N6, système S-300PM, PMU-1
missile 48N6E2 Favorit
      missile 48N6E3 Triumf
missile 9M96, système S-400 Triumf
missile 9M96E, système S-400 Triumf
missile 9M96E2, système S-400 Triumf
missile 40N6 Triumf
      missile 9M337, système Sosna-R
      missile 9M335 (57E6), 57E6E, système 96K6 Pantzyr-S1
 
Performances
Vitesse maximale de la cible : 4800 m/sec
Portée de détection du radar : 600km
Portée d'engagement du missile  entre 2000m et 400km
Plafond d'engagement du missile : entre 5m et 30km
Portée d'engagement d'un missile balistique : entre 7000m et 60km
Nombre maximal d'engagement de cibles par la batterie au complet : 36 cibles
Nombre maximale de cibles suivies par la batterie au complet : 72 cibles
Durée de mise en oeuvre du système complet depuis la position de route : entre 5 et 10 minutes
 
Composition d'une batterie
                55K6E, poste de commandement sur Ural 532301
                1T12M2, engin de reconnaissance de site sur GAZ-66/UAZ-3151
                92N6E Grave Stone, avec cabine radar F1E2 et Cabine de contrôle F2E2 sur MZKT-7930
                91N6E Big Bird, radar d'acquisition avec tracteur MZKT-7930
                96L6E, radar d'acquisition sur MZKT-7930
                5P90S, TEL, Transporter Erector Launcher, sur châssis de série BAZ-6909
                5P85TM/TE2, TEL, Transporter Erector Launcher, sur semi-remorque avec tracteur BAZ-64022
                22T6-2, 22T6E2, engin grue de transbordement sur  Ural-532361-1012
                5T58-2, transporteur de quatre tubes de lancement 5P32 avec tracteur KrAZ-260
                5I57, générateur diesel mobile de 200kW sur remorque MAZ-5224V
                63T6, convertisseur de réseau mobile sur remorque Mobile MAZ-5224V
                82Kh6/83Kh6, convertisseur de réseau mobile sur remorque Mobile MAZ-5224V
Engins en option
                59N6 Protivnik-GE, radar d'acquisition mobile avec tracteur KrAZ-260
                67N6E Gamma DE, radar d'acquisition mobile avec tracteur KrAZ-260
                1RL220VE, système de localisation d'émetteur mobile sur  Ural-43203
                1L222M, système de localisation d'émetteur mobile sur  Ural-43203/4310
                86V6 Orion/Vega, système de localisation d'émetteur mobile sur  Ural-43203
40V6M, système de mât mobile de 24m avec tracteur MAZ-537
40V6MD, système de mât mobile de 40m avec tracteur MAZ-537
KS-4561A, grue mobile sur châssis KrAZ-257
KT-80/KS-7971, grue mobile sur châssis MAZ-79100
ATs-5.5, camion citerne de carburant sur châssis KAMAZ-4310
MOBD, engin de repos pour équipage sur châssis MAZ-543M