Russie
Afanasyev TKB-011
Page Précédente

Les fusils développés par G.A. Korobov ont largement été utilisés à partir du milieu des années quarante pour donner naissance à des armes de hautes performances construites sous le même schéma de type bullpup. Pourtant au début des années soixant ...

Afanasyev TKB-011

Les fusils développés par G.A. Korobov ont largement été utilisés à partir du milieu des années quarante pour donner naissance à des armes de hautes performances construites sous le même schéma de type bullpup.

Pourtant au début des années soixante un autre constructeur va se lancer dans le développement de ce type de fusil, en la personne de N.M Afanasyev qui travaille au TsKIB COO.

En 1963, Afanasyev termine son travail sur son nouveau fusil TKB-011 en utilisant certaines des idées utilisées par Korobov. D’abord elle reprend le principe du bullpup, elle utilise la même munition, emploie largement du plastique et partage encore plusieurs détails plus légers avec les modèles Korobov.

En revanche l’arme a aussi de vraies différences par rapport au modèle Korobov.

La carcasse du TKB-011 a une forme très originale avec des parties avant et arrière qui font un angle par rapport à l’autre. L’arrière de la carcasse sert aussi de crosse et elle est aménagée avec une couche de plastique qui sert de plaque de crosse.

La carcasse est plaquée sur un fût aux formes complexes et composé de deux demi-surfaces.

Il semble que les fûts des prototypes soient réalisés en bois mais que les engins de production soient équipés de fût en plastique.

Sur l’avant du fusil, il y a un long garde-main qui recouvre le canon et sert aussi au transport.

Juste derrière le garde-main se trouvent le pontet et le sélecteur de tir. Encore un peu en arrière se trouve le receveur du chargeur avec le levier d’éjection juste à l’avant. Les chargeurs semblent identiques à ceux des modèles Kalashnikov.

Sur l’avant de la carcasse, sur le côté droit, se trouve une fente pour le levier d’armement et la fenêtre d’éjection juste en-dessous de cette fente, avec une forme ovale caractéristique. Cette forme de fenêtre a été sélectionnée pour offrir la meilleure éjection possible.

Un des principaux problèmes des fusils au format bullpup réside dans leur utilisation par des tireurs gauchers. Dans le cas du TKB-011, les étuis sont éjectés vers le bas à droite de l’arme.

Les principaux problèmes rencontrés avec ce type d’arme sont la réduction de la ligne de mire ainsi que le déplacement du centre de gravité.

Au milieu des années soixante les trois membres de la famille TKB-011 sont testés et malgré des qualités évidentes sont bientôt relégués en pièces de musée. La faible longueur de la ligne de mire et l’impact de l’équilibrage de l’arme sur la précision sont les principales causes du rejet du fusil

Variantes

Pour corriger les défauts constatés avec le TKB-011, dès 1964 une variante améliorée fait son apparition sous la forme du TKB-011M. Celle-ci est sensée corriger les problèmes existants. La principale modification réside en l’installation d’un frein de bouche proéminent qui évacue les gaz vers le haut et sur le côté, ce qui permet de réduire le recul mais aussi les écartements du canon.

En 1965, Afanasyev développe une version encore plus originale sous la forme du TKB-011 2M dont plusieurs modifications significatives sont introduites pour améliorer les performances du fusil.

La première impression est que la majeure partie des éléments métalliques de l’arme est recouverte de bois ou de plastique. Le frein de bouche disparaît de nouveau et le levier d’armement est transféré sur le côté gauche de la carcasse.

Le chargeur qui équipe l’arme a une capacité renforcée de cinquante cartouches.

TKB-011