Russie
9K35M3 Strela-10M3
Page Précédente

Des systèmes Strela-10M2 ont subi un programme de modernisation entre 1983 et 1986 et la version améliorée connue sous la désignation 9K35M3 Strela-10M3 est entrée en service en 1989. Les principales modifications incorporent un nouveau viseur opt ...

9K35M3 Strela-10M3

Des systèmes Strela-10M2 ont subi un programme de modernisation entre 1983 et 1986 et la version améliorée connue sous la désignation 9K35M3 Strela-10M3 est entrée en service en 1989.

Les principales modifications incorporent un nouveau viseur optique 9S127M avec deux canaux, un de grossissement 1.8x avec un champ de vision de 35° et un autre de 3.75x de grossissement pour un champ de vision de 15° ainsi qu’un nouveau système autodirecteur de cible.

Un nouveau missile désigné 9M333 a été développé avec un changement de moteur, un nouveau conteneur ainsi qu’une nouvelle tête chercheuse. Un nouveau système de détonation équipe ce missile à base de quatre émetteurs laser pulsé qui lui permet d’atteindre des cibles de plus petites tailles.

La tête militaire du missile 9M333 passe à 5kg pour 3kg sur le 9M37 avec une augmentation sensible du taux de fragments.

La fusée passe à 2.23m de long.

Tous les modèles de lanceurs peuvent tirer indifféremment des 9M333 ou des 9M37M.

L’optique de tir permet d’engager des avions, des hélicoptères mais aussi des drones et des missiles de croisière.

La zone d’action du missile est de 25m à 3500m pour des trajectoires par collision avec des avions volants jusqu’à 415m/sec ou des hélicoptères volant à 100 m/sec. Les missiles de croisière volant à des vitesses de 200 à 250 m/sec ou les drones à des vitesses de 20 à 300 m/sec sont aussi interceptés dans une zone de 10m à 2500m.

Un système 9K35M3 est composé des éléments suivants, engin lanceur 9A35M3 avec gonio 9S16 ou 9A35M3 Strela-10M39A34M3 sans gonio, de missiles 9M333 ou 9M37M ou 9M37 avec station de contrôle 9V389M, baie technique 9V915M-1, générateur externe 9I111, simulateur 9F624-1, instrument de contrôle 9F75, conteneur de missile 9F828, missile d’entraînement 9F931.

De leurs côtés les engins lanceurs contiennent les appareillages suivants, lanceur avec quatre missiles nus ou sous conteneur avec alimentation électrique, système d’allumage 9V385M3, goniomètre passif sur 9A35M3 9S16, système d’estimation de la zone de détonation 9S86, radar 1RL246-10-2, viseur optique 9S127M, appareils de visée 9V179-1, 9V180, 9S23 et 9S24, radio R-173M.

Les caractéristiques militaires du système sont les suivantes :

Portée de tir maximale : 5000m, portée minimale : 800m à 1200m

Portée d’acquisition entre 10m et 3500m avec le canal infrarouge et entre 25m et 3500m avec le canal optique

Plafond  entre 10m et 2500m avec le canal infrarouge et entre 25m et 2500m avec le canal optique, plafond maxi : 3000m

Vitesse d’approche d’un avion : 417 m/sec, vitesse de départ : 310 m/sec

Vitesse d’approche d’un hélicoptère : entre 0 et 100m/sec et d’un missile de croisière entre 200 et 250 m/sec

Probabilité de coup au but avec un seul missile 60% à 80%

Durée de rechargement de quatre missiles : trois minutes

Le missile 9M333 a été développé pour remplacer les 9M37M. Il est composé de cinq éléments, la tête militaire 9E425, puis les 9E263, 9N137, 9E347 et le moteur roquette.

9A35M3 Strela-10M3

9A35M3 Strela-10M3

9A35M3 Strela-10M3