Russie
9A51, 9K59 Prima
Page Précédente

Système sorti en 1988, basé sur un Ural-4320 6x6 qui est équipé de cinquante tubes de 122mm. L’engin est développé suite à une décision de décembre 1976 et mis en service à partir de1988. Les principaux développements sont réalisés par le NPO Spla ...

9A51, 9K59 Prima

Système sorti en 1988, basé sur un Ural-4320 6x6 qui est équipé de cinquante tubes de 122mm.

L’engin est développé suite à une décision de décembre 1976 et mis en service à partir de1988. Les principaux développements sont réalisés par le NPO Splav de Tula et le développeur du véhicule de combat est le bureau d’étude sur les compresseurs Minaviaprom de Sverdlovsk. L’ingénieur en charge du système est GennadyAlekseevichDenezhkin et celui chargé du véhicule de combat est Alexander IvanovichYaskin.

Le système est adopté en 1988 mais la production en grande série n’est jamais lancée car les difficultés économiques du début des années quatre-vingt-dix mettent un terme au projet

Le système est composé du lanceur 9A51, avec son équipement de contrôle du tir 1V126 Kapustnik-B, son9A51 9K59 Prima transport de munitions TZM 9T232M et la nouvelle roquette 9M53F est désigné 9K59. Il semble que seulement une petite quantité ait été livrée.

Il est relié à l’engin de reconnaissance topographique 1T12-2M et à la station météorologique et goniométrique 1B44/RPMK-1. La différence principale avec le 9K51 est le système de lancement 9A51 au lieu du 2B5/BM-21.

Par rapport au 9K51 initial le système offre une zone de dommage de 7 à 8 fois supérieure en quatre à cinq fois moins de temps pour la même portée de tir. Il tire des projectiles capables d’approcher les cibles sous un angle proche de 90° avec une cadence de tir variable pour améliorer la précision et avec des munitions à la tête militaire pré fragmentée. La roquette 9M53F a une tête détachable sur la quelle est installée la fusée électromécanique 9E260-1 à sécurité télécommandée. Cette roquette a une trajectoire finale par rapport à la cible presque verticale en distribuant auparavant des sous-munitions de façon circulaire ce qui augmente la zone létale. Le tir peut être réalisé à la volée ou au coup par coup. La durée de tir d’une salve complète est detrente secondes et le tir s’effectue à l’abri de la cabine avec un boîtier de contrôle. La durée du chargement du lanceur, par moyen mécanique est de dix minutes.

Les cinq rangées ne sont pas homogènes, les trois supérieures ont onze tubes, l’avant dernière a dix tubes et la rangée inférieure comporte uniquement huit tubes

La portée maximale des roquettes est de 20.500m, la portée minimale de 1600m et la surface de destruction d’une salve de roquette couvre 19 hectares. Le système tire des roquettes 9M53F et 9M43 ainsi que toutes celles tirées par le 9K51.

L’équipe de pièce est de trois hommes, le lanceur compte cinquante tubes et la durée d’une salve complète est de trente secondes avec dix minutes pour pratiquer le rechargement. La durée pour la mise en batterie est de trois minutes et demie

9A51 9K59 Prima
Désignation : RSZO : reaktivnayasistemazalpovogoognja
 
Dimensions
Calibre : 122.4mm
Poids : 13.485kg
Longueur : 7.349m, largeur : 2.430m, hauteur : 2.680m
Garde au sol : 400mm
 
Motorisation : un moteur KamAZ-740 de 210cv
Capacité du réservoir : 210 litres plus 60 litres
 
Performances
Vitesse maximale : 85 km/h, autonomie : 990km sur réservoir et 1040km avec réserve, pente : 28°, passage à gué : 1.5m
 
Armement : cinq rangées de dix tubes, 50 tubes au total plus un tube factice
Portée maximale : 20.750m, portée minimale : 1600m
Poids d’une roquette : 66.4 kg
Durée du tir : 30 secondes pour toute la salve
Temps de rechargement : 7 à 10 minutes, temps de mise en position de combat : 3.5 minutes
Azimut : 102° à gauche et 70° à droite, élévation de 0° à +55°
 
Radio : R-123M
 
Engins associés
9T232M, véhicule de ravitaillement avec grue
 
Equipage : trois hommes
Mise en service 1988

9A51 9K59 Prima

9A51 9K59 Prima

9A51 9K59 Prima