Russie
76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354
Page Précédente

Il s’agit d’un canon de montagne basé sur un principe Schneider pour remplacer l’obr.1904. La production commence en France puis est reprise en Russie en de très grandes quantités ce qui porte la Russie au premier rang des détenteurs de canons de montagne pendant la Première Guerre Mondiale. Le tube est en deux parties selon le principe du colonel grec Danglis ce qui permet un transport en deux fardeaux et améliore sa capacité à tirer des charges plus puissantes.

76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354

Il s’agit d’un canon de montagne basé sur un principe Schneider pour remplacer l’obr.1904. La production commence en France puis est reprise en Russie en de très grandes quantités ce qui porte la Russie au premier rang des détenteurs de canons de montagne pendant la Première Guerre Mondiale. Le tube est en deux parties selon le principe du colonel grec Danglis ce qui permet un transport en deux fardeaux et améliore sa capacité à tirer des charges plus puissantes.

Ce canon est développé à partir de la pièce de 75mm Schneider-Danglis Mle.06/09. Ce canon est utilisé par les grecs qui en vendent une quantité aux Finlandais en 1939 qui l’emploient sous la désignation 76LK/13 ou encore 76LK/10-13.

En 1909, ce canon est adapté à la munition de 76.2mm pour la Russie et il est introduit dans l’armée russe à partir de 1911. Ce canon est reconnu comme le meilleur canon de montagne en comparaison de ses concurrents de l'époque, le 65mm français et le 68mm autrichien.

Au déclenchement de la Première Guerre Mondiale, quatre cent quarante exemplaires sont en service. Sa production est maintenue pendant la guerre et il va servir également pendant la guerre civile et jusqu’au commencement de la Grande Guerre patriotique avec mille cent vingt et un canons en service en juin 1941. Ils vont servir dans le Caucase et les Carpathes ainsi que lors de l’offensive de Brusilov pour venir à bout des défenses ennemies et accompagner l’infanterie dans la profondeur des défenses ennemies. La pièce est aussi utilisée en position fixe, sur des monitors de rivière et dans des trains blindés. Il n’est officiellement remplacé dans l’armée rouge que par l’obr.1938

Les ateliers Putilov livrent près de mille quatre cents de ces canons au total. Après guerre il va demeurer en construction dans l’usine No.8, l’usine No.92 et l’usine No.172. La production n’est stoppée qu’en 1939 lorsque l’obr.1938 commence à entrer en service

Les allemands utilisent les exemplaires capturés sous la désignation 7.62cm Geb.k 293(r). Les Finlandais utilisent onze de ces canons sous la désignation 76VK/09. D’autre part ce canon aurait servi avec les Républicains espagnols.

76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354

Description

Pour son époque le canon est très léger avec seulement 627kg en position de tir mais malgré ce faible poids il tire des charges standards. La portée maximale demeure faible avec seulement 7000m mais il est en revanche très précis.

A cause de son canon court la vitesse initiale est faible avec 381 m/sec.

Le châssis est en plaques d’acier rivetées avec le berceau qui supporte le tube et l’équipement hydraulique.

Un bouclier protège l’équipe de pièce du tir d'armes légères.

L'arme est équipée d'un affût simple léger et élastique avec des roues en bois à bâtons. Les mécanismes d'élévation et de débattement en site permettent une élévation comprise entre -6° et +28° et une orientation totale sur 5°.

La culasse est à piston et le tir s'effectue à l'aide d'un viseur panoramique.

Un des désavantages de ce canon est sa structure assez complexe avec cinq cent trente six composants alors que l’obr.1902 de campagne n’en comporte que trois cent soixante deux.

L’arme peut être décomposée en plusieurs éléments pour le transport par animal de bât avec des charges inférieures à 100kg.

Le canon ce démonte en six fardeaux pour le transport a dos de mulet ou cheval. Le bouclier de protection est en deux parties ce qui permet de rabattre le haut pour dégagé la vue. La flèche peut ce replier sur l'avant pour les manœuvres en espace restreint Avec l'extrême légèreté du système, 1236kg en ordre de marche et 627kg en position de tir, l'obr.1909 a la même cadence de tir  que le canon obr.1902, tire les mêmes projectiles avec pratiquement la même qualité de précision.

En revanche comme le tube est plus court la portée est inférieure à celle du canon

Lors de sa mise en service les détonateurs livrés avec les obus ne permettaient pas de tirer au-delà de 3000m, plus tard pendant la guerre des détonateurs améliorés vont permettre d’utiliser l’arme à son plein potentiel.

Variantes

Obr.1910, version modifiée de l’obr.1909 avec installation du canon et de la culasse de l’ancien modèle sur un nouvel affût plus léger que le précédent mais désormais plus capable de se replier. Il utilise les mêmes munitions que le canon obr.1909 mais avec des charges réduites ce qui occasionne un recul plus faible. La construction en série débute en 1911 et dure jusqu’en 1915 dans les usines Putilov avec livraison de quatre cent sept engins en deux tranches. Ces canons sotn utilisés aussi bien en fortification qu’en accompagnement des unités réalisant des raids sur les profondeurs.

Ce canon a aussi été installé sur des automitrailleuses Garford-Putilov.

Obr.1913, canon basé sur un canon de montagne obr.1909 et mis en production dans les usines Putilov à partir de 1914

76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354

 

Calibre : 76.2mm x 191R
 
Désignation : 3-dm gornajaskorostrelnajapushkaobr. 1909 g.
 
Dimensions
Poids en ordre de combat : 627kg, poids en position de transport : 1175kg portage humain et 1084kg portage animal
Poids du tube : 208.9kg
Longueur du canon : 16.5 calibres, 125.85cm
Longueur de l’âme : 1163mm, 15.3 calibres, longueur de la partie rayée : 963mm
Hauteur du bouclier : 1.33m, garde au sol du bouclier : 200mm, poids : 61.4kg
Poids d’un obus :  6.23kg, shrapnel et grenade
 
Performances
Portée : 7100m à 8660m (HE), 6200m shrapnel, 7500m grenade
Vitesse initiale : 379 à 386 m/sec
Cadence de tir : 10 coup/mn
Elévation : de –6° à +22° en position basse et de -6° à  +28° en position haute, azimut : 2.25° à droite et à gauche
Type de munitions : HE et incendiaire (Z-350 et 53-Z-354)
 
Traction : par train hippomobile de quatre chevaux, par animaux de bâts
Constructeur : Putilov
Vitesse de traction : 6 km/h
Equipe de pièce : 6 hommes

76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354

76mm Obr.1909 Schneider-Putilov 52-P-354, 76-мм горная пушка обр. 1909г, 52-П-354