Russie
72-K obr.1940
Page Précédente

25-мм автоматическаязенитнаяпушкаобр. 1940 г. (ЗИК-25, 72-К) Canon antiaérien développé en Union Soviétique dans l’usine d’artilelrie No.8 Kalinin sous la direction de Mikhail N. Loginov avec comme chef de proj ...

72-K  obr.1940

25-мм автоматическаязенитнаяпушкаобр. 1940 г. (ЗИК-25, 72-К)

Canon antiaérien développé en Union Soviétique dans l’usine d’artilelrie No.8 Kalinin sous la direction de Mikhail N. Loginov avec comme chef de projet  L.A. Loktev. Le travail de développement se limite à la préparation des documents acheté en 1933 sous licence à Bofors en Suède ou ce canon est en service sous la désignation 25mm Kulspruta m/32. Le canon est développé sous la désignation d’usine ZIK-25 pour ZavodImeni Kalinin-25

Pourtant les travaux avancent très lentement et un prototype n’est disponible qu’à l’automne 1939 avant 72-K obr.1940d’être officiellement accepté pour la production au début de l’année suivante. La production en série ne débute qu’en 1941 et pendant la guerre une quantité de quatre mille cinq cent soixante exemplaires ou quatre mille huit cent soixante exemplaires selon les sources est construite. La production se répartie avec trois centspièces en 1941, deux cent trente six en 1942, mille quatre cent quatre vingt six en 1943, deux mille trois cent cinquante trois en 1944 et quatre cent quatre vingt cinq en 1945. Quelques exemplaires sont livrés par l’usine No.8 Kalinin puis en 1942 ce seront les usines No.172 et No.4 qui en livreront respectivement cent onze et cent vignt cinq et à partir de 1943 jusqu’en 1945, la production se concentre sur l’usine No.88 avec quatre mille trois cent vingt quatre exemplaires livrés

Description

Canon automatique qui fonctionne sur le principe du court recul de canon avec une culasse à cale à mouvement vertical. Le canon se termine par un cache-flamme conique et le cylindre du frein de recul hydraulique est placé en-dessous du canon.

L’arme est approvisionnée par des lames-chargeurs de six coups.

Le tube est long de 1915mm soit 76.6 calibres, la partie rayée est de 1638mm avec douze rayures d’une profondeur de 0.29mm. La chambre est longue de 232mm et le poids complet du tube est de 43kg, le canon complet avec culasse pèse 70kg et la pièce d’artilelrie 164kg. Elle est haute de 82cm et de 1.41m avec le bouclier.

72-K obr.1940Le canon est facilement remplaçable ce qui va se révéler une qualité lors des fortes phases de tir intensifs.

Le canon est destiné à engager des cibles aériennes jusqu’à la hauteur de 2000m, une portée de 2400m et volant jusqu’à 200 m/sec. L’arme peut aussi engager des chars légers et des véhicules blindés légers.

Le mécanisme de guigade est placé sur la droite du canon.

Le châssis est à deux axes de roues et il est stabilisé pendant le tir par quatre béquilles sur vérins à vis. A l’origine le châssis possède des jantes à baton puis ils recevront des roues pleines

Les roues sont équipées de pneumatiques et la vitesse autorisée de traction est de 60 km/h.

L’équipe de pièce est de six hommes. Le canon n’est équipé d’un bouclier qu’à partir de 1943

Il faut entre quarante et quarante cinq secondes pour mettre un canon en position de tir. En revanche il faut jusqu’à soixante quinze secondes pour quitter la position.

Le canon est tracté à la vitesse de 60 km/h par un camion Gaz-AA le plus souvent

Le canon tire des obus perforants BP-132 de 286g à la vitesse initiale de 910 m/sec avec une pénétration de 26mm à 1000m. Il tire aussi des obus explosifs OZR-132 de 286g à la vitesse initiale de 910 m/sec avec un plafond effectif de 2000m et une portée de 6000m. L’obus est équipé d’une fusée avec un retard de 5 secondes ou  d’une fusée de percussion type K-20

Variantes

94-KM, une version bitube est construite sur une remorque de canon antiaérien de 37mm obr.1939. Le développement de cette pièce débute en 1943. L’usine No.88 construit douze exemplaires de cette version en 1944 suivis par deux cent vingt cinqexempalires en 1945. D’autres sources avant la quantité de trois cent trente sept canons livrés

72-K obr.1940
Calibre : 25mm x 218SR
Approvisionnement : lame chargeur de 7 cartouches
 
Dimensions
Poids du tube : 43 kg, poids de l’arme : 125 kg
Poids total en position de tir : 1170 kg, poids en ordre de marche : 1230 kg
Longueur du tube avec cache flammes : 2.096m, longueur du tube : 1.915m, 76 calibres
Longueur de la partie rayée : 1.683m, nombre de rayures : 12
Dimensions en position de transport
Longueur : 5.30m, largeur : 1.70m, hauteur : 1.80m
Type de munitions : HEI-T 53-UOZR-132, FRAG-T 53-UOR-132, AP 53-UBR-132
 
Performances
Cadence de tir : 240 à 250 coups/min maxi, 70 coups/min pratique
Vitesse initiale : 910 m/sec (53-UOR-132), 900 m/sec (UBR-53-132)
Portée maxi: 6000m, pratique : 2400m, plafond AA effectif : 2000m, plafond maxi : 4576m
Elévation de –10° à +85°, azimut : 360°
Vitesse d’élévation : 7.3° par seconde, azimut : 360°, vitesse de rotation : 19.24° par seconde
 
Constructeur : usine de Kalinin n°8
Vitesse de traction sur route : 60 km/h, sur chemin : 30 km/h, en tout terrain : 20 km/h
Durée de mise en œuvre : 45 secondes
Equipe de pièce : 6 hommes

72-K obr.1940

72-K obr.1940