Russie
70-K
Page Précédente

Il s'agit de la version navale du 61-K de 37mm lui-même dérivé du 49-K de 45mm qui est à son tour dérivé du Bofors de  25mm Model.1933 acheté pour la marine soviétique en 1935. Comme le canon se révèle efficace les soviétiques développent une version ...

70-K

Il s'agit de la version navale du 61-K de 37mm lui-même dérivé du 49-K de 45mm qui est à son tour dérivé du Bofors de  25mm Model.1933 acheté pour la marine soviétique en 1935. Comme le canon se révèle efficace les soviétiques développent une version d'un calibre supérieur de 45mm. Ce canon se révèle un succès mais le calibre est trouvé trop important  pour une arme automatique de campagne, c'est pourquoi il est réduit à 37mm.

Le canon est similaire aux modèles Bofors des années trente avec un recul par ressorts et un approvisionnement par clips. Des essais comparatifs sont menés en 1940 entre un 40mm/56 Bofors et un canon obr.1939 de 37mm et aucune différence significative n'a été constatée.

La version navale du canon est présentée en 1938 et acceptée en 1940. Elle entre alors en production en grande série et remplace entre 1942 et 1943 les canons semi-automatiques de 45mm/46 21-K sur les navires soviétiques. l'arme devient la principale arme antiaérienne de la marine soviétique entre 1941 et 1945 et mille six cent quarante et une pièces sont livrées à la marine soviétique. Quatre cent quatre vingt neuf 61-K de 37mm ont encore été livrés à la Marine.

De son côté l'affût naval demeure en production jusqu'en 1955 et près de trois mille cent treize sont construits.

En plus de la version monotube 70-K, un affût bitube 66-K et un affût quadruple 46-K sont livrés avant la guerre. Lorsque celle-ci débute le 66-K est en cours de développement et il est alors abandonné. le 46-K est en cours d'essais lors du début de la guerre et cet affût est destiné aux nouveaux bâtiments en cours de construction au début des années quarante. Cet affût est totalement fermé, blindé, avec une protection NBC et les canons sont refroidis par eau. Même si les essais sont positifs, le cours de la guerre fait qu'aucune commande n'est passée. le seul modèle construit est installé sur le cuirassé Oktyabr'skaya Revolutsiya au printemps 1942 et sert pendant toute la guerre.

En 1940, le développement d'un second affût bitube désigné V-11 est lancé et en 1944 le prototype entre en essais. Ceux-ci se révèlent positifs et l'engin est alors accepté pour le service en 1946. La production du V-11 dure jusqu'en 1957 et un total de mille huit cent soixante douze engins est construit.

Ces armes n'ont rien d'exceptionnels mais elles fonctionnent correctement et constituent entre 1942 et 1955 la principale arme automatique soviétique. Aussi bien les pièces de marine que les pièces terrestres sont utilisées dans tous les conflits de la seconde partie du XXe siècle.

Le tube est monobloc avec une culasse de type lame qui ouvre vers le bas. Les affûts de 70-K sont refroidis par air alors que ceux des V-11 sont refroidis par eau. Les munitions sont approvisionnées par lamelles de cinq coups.

Les munitions sont développées à partir de celles utilisées avec le Colt-Browning américain de 37mm. Les américains estiment que la munition de 37mm est inférieure à celle de 40mm Bofors.

70-K

Dimensions
Poids du canon : 126kg
Poids de l'affût : 1350kg pour le 70-K, 7320 kg pour le 66-k et 18.300kg pour le 46-K
Longueur du tube : 2.729m avec le cache-flamme et la culasse, longueur de l'âme : 2.315m, 62.5 calibres, 16 rayures sur 2.054m
Longueur du recul : 150 à 170mm pour le 70-K, 175mm pour le 66-K et le 46-K
 
Performances
Cadence de tir : 150 coups/min pratique pour le 70-K, 160 à 180 coups/min cyclique pour le 66-K et 145 coups/min pratique pour le 66-K, 400 à 500 coups/min pratique pour le 46-K
Type
HE-FRAG
AP-T
Poids de la munition
1.496kg
1.522kg
Poids du projectile
0.732kg
0.758kg
Poids du propulsif
0.210kg
0.210kg
Longueur du projectile
4.7 calibres
4.5 calibres
Vitesse initiale
880 m/sec
880 m/sec
Durée de vie du tube : 1500 coups
Unité de feu : entre 1000 et 2000 coups selon le bâtiment
Portée théorique : 8400m, plafond maxi : 5000m, plafond effectif : 4000m
Elévation de -10° à +85°, vitesse d'élévation : 15°/sec pour le 70-K, 20°/sec pour le 66-K et 15°/sec pour le 46-K
Azimut : 360°, vitesse de rotation : 19.6°/sec pour le 70-K, 20°/sec pour le 66-K et le 46-K
http://s003.radikal.ru/i201/1104/b3/c8052caf15b8.jpg
66-K à l'avant et 81-K derrière