Russie
61-K obr.1939, ZP-39
Page Précédente

Ce canon est développé par L.A. Loktev et M.N. Loginov à l’usine d’artillerie N°8 de Kaliningrad à partir du 49-K de 45mm lui-même copie du canon Bofors de 40mm. Il est fixé sur une remorque ZU-7. Il entre en service en 1939, est remplacé par le S-60 ...

61-K obr.1939, ZP-39

Ce canon est développé par L.A. Loktev et M.N. Loginov à l’usine d’artillerie N°8 de Kaliningrad à partir du 49-K de 45mm lui-même copie du canon Bofors de 40mm. Il est fixé sur une remorque ZU-7. Il entre en service en 1939, est remplacé par le S-60 mais peut être encore rencontré dans diverses milices ou troupes territoriales.

Vingt deux mille six cents canons de 37mm obr.1939 sont construits

61-K obr.1939Il est fabriqué par l’usine N°8 de Kaliningrad, la N°4 de Krasnoyarsk et la N°586 de Kolomna ainsi que sous licence par la Pologne.

En position de tir le canon repose sur son châssis soutenu par quatre vérins, un sur l'avant, l'autre sur l'arrière et un de chaque côté de l'affût sur des béquilles. Lors des déplacements le tube est tourné vers l'arrière et bloqué en position par une chaise de route instaléle sur l'arrière de l'affût. Un bouclier, qui pèse près de 100kg, est disponible mais retiré par de nombreux utilisateurs. Il s'agit d'un engin destiné à opérer par temps clair et il n’est pas prévu de le coupler avec un directeur de tir ou un radar.

Pays utilisateurs : Afghanistan, Albanie, Algérie, Angola, Bulgarie, Chine, Congo, Cuba, Egypte, Ethiopie, RDA, Guinée, Irak, Iran, Cambodge, Corée du Nord, Laos, Mali, Maroc, Mongolie, Mozambique, Nicaragua, Pakistan, Pologne, Roumanie, Somalie, Soudan, Syrie, Tanzanie, Togo, Tunisie, URSS, Viêt-Nam, Nord Yémen, Sud Yémen, Yougoslavie, Ouganda, Zaïre, Zimbabwe

Variantes

Une version modifié avec cage grillagée autour du viseur est nommée ZP-39 Mod.1.

Il sert dans la marine soviétique sur des châssis mono tube (70-K) ou bitube (V-11M).

Une version bitube voit le jour en 1948 sous la désignation de B-47.

Une version automoteur sur le châssis du SU-76 a été construite pendant la guerre, SU-37/1 en version simple tube ou SU-37/2 en version bitube. Une autre version automoteur lancée en 1944, n’a été construite qu’en tout petit nombre et n’est plus en service à partir de 1946.

Il est fabriqué en Chine sous la désignation Type-55.

Une version bitube pour l’exportation est fabriquée, elle est connue sous la désignation Type 65 en Chine. Elle est en service en Algérie et en Egypte.

Les allemands utilisent les engins capturés sous la désignation 3.7cm Flak.39 (r) et les finlandais 37ltK/39ss, le ss signifiant sotasaalis pour capturé

61-K obr.1939
Désignation soviétique : 61 K, ZP-39
 
Calibre : 37mm
 
Approvisionnement : clips de 4 cartouches
Optique : viseur AZP-E39
 
Dimensions
Masse : 2100 kg en position de route et sans bouclier
Dimensions en position de route (sans bouclier) :  Longueur : 6.036m, Largeur : 1.937m, Hauteur : 2.105m
Longueur du canon : 2.729m sans frein de bouche, 66.7 calibres
Axe de tir : 1.10m, garde au sol : 360mm, largeur de voie : 1.545m
Frein de recul par tampon hydraulique et ressort récupérateur, mécanisme de culasse à bloc coulissant
 
Caractéristiques techniques
      Site : 360° total, Elévation :  -10° / +85°
      Cadence de tir : 60 coups/mn pratique, de 160 à 180 coups/mn cyclique
      Approvisionnement : chargeur de 5 coups
      Portée maximale : 9500m en horizontal, 6700m en vertical
      Portée effective en vertical : 3000m
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
FRAG-T
FRAG-T
AP-T
HVAP
Désignation
OR-167
OR-167N
BR-167
 
Modèle de l’amorce
MG-9
B-37
 
 
Poids du projectile
0.732 kg
0.708 kg
0.76 kg
 
Poids de la charge explosive
0.035 kg
0.036 kg
 
 
Type de charge explosive
RDX
RDX
 
 
Vitesse initiale
880 m/sec
880 m/sec
880 m/sec
960 m/sec
Pénétration de blindage à 0°
 
 
37mm à 1000m
47mm à 500m
57mm à 500m
 
Equipe de pièce : six à huit hommes
Unité de feu : 200 coups
Véhicule tracteur : Gaz-63
Vitesse de traction : 60 km/h

61-K obr.1939

61-K obr.1939

61-K obr.1939