Russie
2S4 Tyulpan obr.1975
Page Précédente

Le mortier automoteur de 240mm connu à l’ouest comme M-1975 porte dans l’armée soviétique la désignation de SM-240 2S4, même si son surnom plus couramment appliqué est Tyul’pan. Ce système devient totalement opérationnel dans l’armée soviétique à par ...

2S4 Tyulpan  obr.1975

Le mortier automoteur de 240mm connu à l’ouest comme M-1975 porte dans l’armée soviétique la désignation de SM-240 2S4, même si son surnom plus couramment appliqué est Tyul’pan. Ce système devient totalement opérationnel dans l’armée soviétique à partir de 1975. On estime à quatre cents le nombre d’engins construits mais il n’en resterait que seulement une trentaine en service, son retrait étant dû à sa faible cadence de tir et sa courte portée.

Le 2S4 a été développé dans els années soixante dix par Uraltransmash Zavod avec son mortier 2B8 de 240mm développé par l’usine de construction mécanique de Perm. L’engin de développement du système porte la désignation Ob’jekt 305.

Le châssis utilisé pour ce système est une version modifiée de celui utilisé avec le 2K11 Krug / SA-4 Ganef.

Le 2S4 a aussi été utilisé par la République Tchèque et la Slovaquie ainsi que l’Irak et le Liban mais aucun de ces pays n’en utilise encore.

De récentes informations font état d’une utilisation de l’engin en Tchétchénie avec utilisation de projectile guidé par laser Smel’chak. La Russie pourrait garder en réserve près de quatre cent vingt engins.

2S4 Tyulpan M-1975 Description

La caisse du 2S4 est en acier entièrement soudé qui apporte à ses occupants une protection contre les tirs d’armes légères et les éclats d’obus. Il emporte quatre des neuf hommes de l’équipe de pièce et les cinq autres artilleurs sont transportés dans le véhicule de support. Celui-ci est habituellement un camion 6x6 ou un MT-LB.

Le chauffeur et le chef de char sont assis à l’avant avec le groupe motopropulseur sur le côté droit et le compartiment de l’équipage et des munitions à l’arrière.

Le chauffeur dispose d’une trappe d’accès en un seul morceau qui ouvre vers l’arrière avec des périscopes qui lui offrent une capacité d’observation vers l’avant. Le périscope central peut être remplacé par un périscope de vision nocturne passif.

Derrière le chauffeur la position du chef de char est surélevée. Sa coupole peut tourner sur 360° et elle est équipée d’une mitrailleuse PKT de 7.62mm sur affût externe ainsi que d’un projecteur infrarouge. Des trappes supplémentaires sont installées sur le toit du véhicule.

Le mortier 2B8 à âme lisse est transporté au complet avec sa plaque de base en position horizontale sur le dessus de la caisse qui pivote vers l’arrière. En position de tir le mortier est basculé vers l’arrière et son tube est alors tourné vers l’arrière de l’engin. Il a une capacité d’élévation comprise entre +50° et +80° et un débattement de 10° à droite et à gauche. Les mouvements de bascule, d’élévation et de pointage en site sont tous hydrauliques.

A l’intérieur de la caisse, le 2S4 emporte deux chargeurs cylindriques qui contiennent chacun vingt bombes de 240mm. Lorsque le chargeur tourne, il s’aligne avec une trappe dans le toit et un mécanisme télescopique spécial ouvre le tube, gueule vers le bas, et introduit d’abord le projectile puis la charge dans le canon. Le mortier est tiré par un moyen électrique ou mécanique et deux principales munitions sont tirées. Une bombe à fragmentation conventionnelle HE 3OF-864 qui pèse 130kg avec une portée maximale de 9.650m et une bombe à fragmentation HE assistée par roquette qui pèse 228kg avec une portée maximale de 18.000m. La portée minimale est de 800m.

Le mortier est pointé avec un système hydro-électrique par télécommande. Avec une élévation de 60° la cadence de tir est d’un coup toute les 62 secondes alors qu’avec une élévation de 80° la cadence de tir est d’un coup toute les 77 secondes. Il doit exister d’autres types de munitions comme des munitions chimiques, anti-béton et nucléaires tactiques. Les russes affirment que les munitions chimiques et nucléaires ont depuis été retirées.

La suspension de l’engin est du type  à barre de torsion avec six roues de route, barbotin à l’avant, poulie de tension à l’arrière et quatre galets presseurs.

Projectile guidé Smel’chak

A la fin de l’année 1993, il a été révélé que les pièces de type 2S4 et M-240 de 240mm pouvaient tirer un projectile de mortier guidé par laser connu sous la désignation Smel’chak. Ce projectile a été développé dans les années quatre vingt et utilisé avec succès en Afghanistan, tiré à partir de M-240. Les autres éléments du système comportent un télémètre laser et indicateur de cible laser 1D15 ainsi qu’un système de synchronisation 1A35K/1A35J et des équipements de communication.

Lors d’une mission type, l’observateur avancé localise la cible et relai ses informations au poste de commandement à l’arrière qui calcule alors les coordonnées de pointage par rapport à la cible. Le missile est alors chargé, pointé sur la cible et tiré. Une fois qu’il est éloigné entre 400m ou 800m de la pièce le système d’autoguidage est activé. Le laser illumine alors la cible et le projectile se dirige sur elle. En comparaison avec le missile américain Copperhead, le Smel’chak est très difficile à brouiller car la durée d’illumination laser est très courte. Le laser d’indication et désignation de cibles 1D15 a un viseur monoculaire qui peut désigner des cibles entre 200m et 10.000m avec une précision de 10m.

La portée minimale du Smel’chak est de 3600m avec une portée maximale de 9200m alors que la portée du désignateur laser est comprise entre 200m et 5000m. Le dernier projectile utilisé, le 3F5, pèse 134.2kg dont 32kg de tête militaire.

2S4 Tyulpan M-1975

Dimensions
Poids en ordre de combat : 27.500kg
Longueur : 7.94m, largeur 3.25m, hauteur : 3.225m
Garde au sol : 400mm
 
Motorisation : un V-59 V12 diesel de 520cv
Puissance spécifique : 18.9 cv/t, capacité du réservoir 850 litres
 
Performances
Vitesse maximale : 62.8 km/h sur route et 30 km/h en tout terrain, autonomie 500km, passage à gué 1m, obstacle vertical 0.7m, tranchée 2.79m, pente 60%, dévers 30%
 
Armement :  Un mortier de 240mm 2B8 avec 40 mines ou 10 ARS
                         Cadence de tir : 0.9 à 1 mine / min
                         Longueur du canon : 20.8 calibres
                         Elévation de +50° à +80°, azimut de 10° à gauche et à droite, mouvement hydraulique
                         Munitions : HE F-864 de 130.7kg, il existe aussi des munitions nucléaires, chimiques ou anti béton
                         Vitesse initiale de 158 à 362 m/sec
                         Portée minimale 800m et maximale 9510m ou 19690m avec propulsion additionnelle
                      Une mitrailleuse PKT de 7.62mm avec 1500 munitions
                      Une mitrailleuse de 12.7mm DShK avec 100 munitions
 
Blindage : 20mm maximum
 
Equipage : quatre hommes plus cinq hommes dans le véhicule d’accompagnement

2S4 Tyulpan M-1975

2S4 Tyulpan M-1975