Russie
2S21 MSTA-K
Page Précédente

Il s’agit d’un obusier automoteur installé sur un châssis à roues. Il est également désigné 2S27, probablement à tort, et il est développé par l’institut central de recherche Burevestnik sous la direction de GeorgySergeev. Le suffixe K vaut pour Koly ...

2S21 MSTA-K

Il s’agit d’un obusier automoteur installé sur un châssis à roues. Il est également désigné 2S27, probablement à tort, et il est développé par l’institut central de recherche Burevestnik sous la direction de GeorgySergeev. Le suffixe K vaut pour Kolyosnij et plusieurs variantes sont développées, avec différents châssis 8x8 et tube de 52 ou 47 calibres.

La pièce peut également être nue ou protégée sous tourelle.

Aucune production en série n’est entreprise car la version chenillée 2S19 avec la même bouche à feu lui est préférée. La formule sur roues permet d’apporter une réponse rapide aux situations de crises sur un large secteur tout en pouvant effectuer des retraites rapides.

Une des options est instaléle sur un châssis de KrAZ-CHR-3130 qui après plusieurs adaptations prend la désignation KrAZ-6130. En plus du châssis KrAZ une variante sur châssis Ural-5323 est également développée. Dans tous les cas, le développemetn de cet obusier sur un châssis à roue est interrompu brutalement pour une raison inconnue.

Probablement il n’a pas été possible de résoudre les principales difficultés rencontrées avec une pièce d’artillerie sur un châssis à roues, à savoir dans le domaine tactique, la durée de mise en œuvre et de retour en configuration de route, la faible capacité tout-terrain et l’absence de protection pour l’équipage. Dans le domaine technique les difficultés rencontrées se trouvent au niveau de la difficulté pour le châssis d’encaisser la surcharge lors des tirs et les dommages causés à la cabine par l’onde de choc suite aux tirs.

L’obusier sélectionné est un 2A67 de 152.4mm et 47-calibres avec une portée maximale de 28.9km.

2S21 MSTA-KCet obusier entre dans la famille des 2A64 qui équipe l’automoteur 2S19 MSTA-S ainsi que du 2A65 MSTA-B qui est la version tractée. La seule différence entre le 2A64 et le 2A65 est la présence d’un éjecteur de fumée sur le premier pour dégager les gaz suite aux tirs. La différence entre le 2A64 et le 2A67 tourne autour de la forme du berceau et du mécanisme de balancier.

En 1982, le châssis de l’Ural-5323 est sélectionné et deux prototypes sotn construits, un sur châssis de KrAZ-6316 et l’autre sur celui d’Ural-5323. Le premier porte la désignation 2S21 MSTA-K et le second 2S26 Pat-K.

D’autres châssis sont envisagés comme celui du MAZ-543M ainsi qu’un châssis KAMaZ-5320, mais le retrait d’Europe des forces soviétiques entraîne l’abandon d’une partie des recherches et les travaux se concentrent finalement sur le 2S21 sur châssis KrAZ-6316 directement dérivé de celui d’un camion Saab-Scania.

2S21 MSTA-K