Russie
2B26 Grad-K
Page Précédente

Version modernisée du BM-21 Grad sur un châssis KamAZ-5350 également désignée 2B26. L’engin est présenté pour la première fois en 2011 et il est entré en service dans l’armée Russe à partir de 2012 après qu’une petite série de production ait été l ...

2B26 Grad-K

Version modernisée du BM-21 Grad sur un châssis KamAZ-5350 également désignée 2B26.

L’engin est présenté pour la première fois en 2011 et il est entré en service dans l’armée Russe à partir de 2012 après qu’une petite série de production ait été lancée en 2011

Le système lance-roquette est efficace contre les concentrations de troupes, les engins légers ou faiblement blindés, les postes de commandement, les batteries de mortier et d’artillerie.

Le lanceur original est installé sur un nouveau châssis KamAZ-5350 qui remplace le vieillissant Ural-375D. Le système est équipé d’un équipement de positionnement automatique, de navigation, de pointage et d’ajustage. Le lanceur est pointé et toutes les roquettes peuvent être tirées sans que l’équipage quitte la cabine. Si besoin les roquettes peuvent être tirées à distance depuis l’extérieur du véhicule.

Le Grad-K est opéré par un équipage de trois hommes et il ne faut que deux à trois minutes pour passer de la position de marche au lancement des roquettes. Il faut à peu près le même temps pour quitter la position. Ces temps de réaction réduits permettent d’éviter les tirs de contre-batterie.

Le lanceur est similaire au modèle original avec quarante roquettes de 122mm et il peut tirer toute la gamme des roquettes utilisées par le Grad dont des roquettes incendiaires, fumigènes, éclairantes, chimiques ou à tête multiple. Il peut également tirer de nouvelles roquettes avec tête militaire programmable et le système semble être compatible avec des roquettes HE-FRAG à portée accrue d’au maximum 40km. Il peut aussi tirer des roquettes à sous-munitions à effets multiples, elles ont une portée de 30km et peuvent être employées contre de l’infanterie ou des engins blindés. Ces sous-munitions pénètrent de 60mm à 100mm de blindage

Le véhicule lanceur est propulsé par un moteur turbo-diesel KamAZ-740.30-260 de 260cv. Le véhicule est toutes roues motrices en continu et il est équipé d’un système centralisé de pression des pneumatiques. La cabine peut recevoir des équipements de blindage additionnels.

Le rechargement s’effectue manuellement par l’équipage en sept minutes et les roquettes de recomplètement sont transportées par un camion accompagnant. Il est d’usage d’effectuer le rechargement à l’écart de la position de tir afin d’éviter les tirs de contre-batterie.

Variantes

Plus récemment une version améliorée du Grad est apparue en Russie, elle est désignée 2B17 Tornado-G et elle est basée sur un camion Ural-4320. Cette version tire des roquettes avec une portée supérieure et des têtes militaires plus létales. Les premiers modèles sont également entrés en service en 2012 dans l’armée Russe

En Egypte, un engin monté sur un camion KamAZ-43118 et équipé d’un lanceur RL-21 à trente tubes est entré en service. Ce système est en service dans l’armée Egyptienne et a été exporté sur d’autres pays.

2B26 Grad-K

Dimensions
Poids : 12-tonnes à vide, 15 à 16 tonnes en ordre de combat
Longueur : 7.75m, largeur : 2.50m, hauteur : 3.25m
 
Motorisation : un moteur KamAZ-740.36-260 diesel de 260cv
 
Mobilité
Vitesse : 80 km/h, autonomie : 800km, pente : 60%, dévers : 40%, obstacle vertical : 0.6m, tranchée : 0.6m, passage à gué : 1.75m
 
Armement : 40 tubes de 122mm
                Poids d’une roquette : 66.6 à 70kg
                Poids de la tête militaire : 18.4kg à 25kg
                Portée : 40km
                Temps de tir pour une salve complète : 2 secondes
                Durée de rechargement : 7 minutes
 
Equipage : trois hommes

2B26 Grad-K

2B26 Grad-K