Russie
20cm obr.1912
Page Précédente

L’obusier japonais de 200mm Type 1912 a été commandé en cinq exemplaires par la Russie au Japon en 1915. C’est la seule pièce d’artillerie lourde japonaise acquise par les russes sur un châssis relativement récent et dont l’énergie du recul passe par l’axe de l’âme.

20cm obr.1912

L’obusier japonais de 200mm Type 1912 a été commandé en cinq exemplaires par la Russie au Japon en 1915.

C’est la seule pièce d’artillerie lourde japonaise acquise par les russes sur un châssis relativement récent et dont l’énergie du recul passe par l’axe de l’âme.

Le système de frein de recul est hydraulique avec un mélange de deux tiers de glycérine et d’un tiers d’eau injecté dans le piston du compresseur.

L’affût est monté sur piédestal ce qui assure une capacité de débattement en site sur 360°.

Les munitions sont à charge séparée.

Pour le transport le système est décomposé en trois véhicules et la durée de mise en œuvre est de douze à vingt-quatre heures.

L’obusier tire un obus de 80kg à base de mélinite avec un étui en laiton.

La portée de tir minimale est de 750m.

A partir de décembre 1916, il a été testé d’usiner les tubes de 197.5mm japonais pour tirer les munitions russes de 203.4mm. Des essais de tir avec munitions de 115kg à base de trotyl ont donné satisfaction et il a été décidé de généraliser ces modifications.

 

Calibre : 197.5mm
 
Dimensions
Longueur du tube : 16 calibres
Hauteur de l’axe du canon : 981mm
Poids en position de tir : 6220kg
 
Performances
Elévation de -2° à +65°, azimut : 360°
 
Charge
Poids de la charge
Vitesse initiale
Portée
Pleine charge
6.603kg
480 m/sec
10136m
No.1
3.378kg
370 m/sec
8600m
No.2
2.815kg
310 m/sec
7000m
No.3
2.20kg
270 m/sec
5800m
No.4
1.843kg
243 m/sec
4800m
No.5
1.381kg
215 m/sec
3800m