Russie
12.2cm Gaubitsa obr.1909/37
Page Précédente

Obusier de 122mm, version modernisée de l'obusier obr.1909 construit sous licence Krupp par Putilov. Les travaux de modernisation sont réalisés par l'usine de Perm à partir de 1937 et comprennent l'allongement de la chambre, l'installation de nouveau ...

12.2cm Gaubitsa obr.1909/37

Obusier de 122mm, version modernisée de l'obusier obr.1909 construit sous licence Krupp par Putilov. Les travaux de modernisation sont réalisés par l'usine de Perm à partir de 1937 et comprennent l'allongement de la chambre, l'installation de nouveaux viseurs et le renforcement de l'affût.

Le nouvel engin est désigné obr.1909/37 et entre huit et neuf cents anciens obr.1909 sont convertis au standard obr.1909/37.

12.2cm Gaubitsa obr.1909/37L'obusier est utilisé au niveau divisionnaire dans l'armée et à partir de 1937 remplace l'obr.1909 et en octobre 1939, neuf cent vingt obr.1909 sont en service qui seront tous remplacés en 1941. L'engin est utilisé lors de la Guerre d'Hiver et à partir de 1940, il commence par être remplacé par le M-30 obr.1938 . En juin 1941, il y a huit cents obr.1909/37 en service puis suite aux pertes commencent à disparaître vers le milieu de la guerre

Description

Il s'agit d'un obusier à tube court destiné aux tirs à des élévations comprises entre +20° et +43° avec six charges diférentes comprises entre 1 et 5 et plaine charge. le canon a un bloc culasse à glissement horizontal avec tampon de recul hydraulique et récupérateur à ressort. L'affût est sous forme de coffre avec roues en bois à rayons avec une capacité de débatement limitée.

Parmi les modifications il faut noter le rajout d’un frein de bouche. A l’issue de ces modifications il devient possible de tirer des munitions plus puissantes et la portée passe de 6700m à 8500m. Le renforcement du train rend possible une plus grande vitesse initiale en utilisant un ancien tube.

Les principaux défauts de l'obusier sont une faible vitesse de traction et une élévation et une capacité de12.2cm Gaubitsa obr.1909/37 débattement limitée. Son tube court lui donne une portée limitée et enfin sa faible vitesse initiale et son débattement limité lui offre peu de chances en combat antichar. malgré tout, à partir de 1943, une munition HEAT a été dévelopée.

D'un autre côté, l'obusier est solide et fiable et plus léger que le M-30. Il possède les mêmes caractéristiques que l'obr.1910/30 à l'exception d'une cadence de tir inférieure

Variantes

12.2cm le.FH.386(r), plusieurs pièces tombent en tre les mains allemandes entre 1941 et 1942 et sont remis en service

122H09/30, version en service en Finlande. Certains vont être modifiés de la même façon que les obr.1909 en service depuis la Guerre Civile et portés au standard 122H/09-40.

12.2cm Gaubitsa obr.1909/37

Calibre : 121.92mm x 159R
 
Désignation : 122 mm gaubitsa obr. 1909/37 g
 
Dimensions
Poids en ordre de combat 1450 kg, poids en position de route 2480 kg
Longueur du canon : 15.4 calibres
Poids d’un obus : 21.76 kg à 23.1kg
 
Performances
Portée : 5000m à 8940m
Vitesse initiale : 364 m/sec
Cadence de tir : 2 coups/mn
Elévation : de –1° à +44.5°, azimut : 2.5° à gauche et à droite
Type de munitions : HE, phosphore, fumigène, propagande
Type
Désignation
Poids
Poids de la charge
Vitesse initiale
Portée
HEAT
BP-460A
 
 
 
 
HE-FRAG
OF-462*
21.76kg
3.67kg
364 m/sec
8910m
FRAG
O-462A
21.7kg
-
364 m/sec
8910m
FRAG
O-460A
 
 
 
 
HE
F-460
22.5kg
-
344 m/sec
7550m
HE
F-460N
-
-
344 m/sec
7550m
HE
F-460U
-
-
344 m/sec
7550m
HE
F-460K
-
-
344 m/sec
7550m
Shrapnel
Sh-460**
23kg
-
343 m/sec
7230m
Shrapnel
Sh-460T***
-
-
342 m/sec
7240m
FRAG-Chimique
OH-462
-
-
364 m/sec
8950m
Chimique
H-462
21.8 kg
-
366 m/sec
8477m
Chimique
H-460
-
-
358 m/sec
7700m
Eclairant
S-462
22.3kg
-
340 m/sec
6800m
Propagande
A-462
-
-
364 m/sec
7000m
Fumigène
D-462
22.375kg
-
364 m/sec
8910m
Fumigène
D-462A
 
 
 
 
* la munition emporte 1000 fragments avec un rayon létal de 30m
**avec tube de 45 secondes
*** avec tube T-6
Type de traction :  6 chevaux ou traction mécanique.
Vitesse de traction : 6 km/h
Equipe de pièces : sept hommes
Constructeur : arsenal d’état et Krupp