Russie
110-PM
Page Précédente

Ce canon est développé à partir du 84-KM qui a lui-même été développé entre 1943 et 1944 sur la base d’un 72-K. Les spécifications pour une nouvelle arme antiaérienne de ce calibre sont d’abord émises en 1945 puis renouvelées en 1947. Les premi ...

110-PM

Ce canon est développé à partir du 84-KM qui a lui-même été développé entre 1943 et 1944 sur la base d’un 72-K.

Les spécifications pour une nouvelle arme antiaérienne de ce calibre sont d’abord émises en 1945 puis renouvelées en 1947.

Les premiers essais ont lieu en 1949 et le canon est accepté pour le service actif en 1953 sous la désignation 110-PM. La construction va se prolonger en URSS jusqu’en 1984.

Ce canon est alimenté par des bandes de 65 cartouches même si les premiers modèles peuvent aussi être approvisionnés par des lames chargeurs de sept coups.

L’affût double sur lequel ce canon est à l’origine installé est désigné 2M-3. Un modèle ultérieurement amélioré portera la désignation 2M-3M. Sur cette version l’arme est convertie au fonctionnement par gaz et la cadence de tir est alors augmentée à 470/480 coups/min.

Normalement ces canons sont refroidis par air mais ils sont refroidis par eau par un orifice spécial pendant au moins quinze seconde pendant le rechargement.

Parallèlement au développement de l’affût 2M-3 pour les navires de surface, un affût 2M-8 est développé110-PM pour les sous-marins. Cet affût est équipé du même canon 110-PM que le 2M-3 mais ce canon est désormais approvisionné par lames-chargeur plutôt que par bandes. Cette version est adoptée en 1954, mais tous ces canons sont retirés à la fin des années cinquante suite à des changements profonds dans les doctrines des guerres sous-marines. Les affûts débarqués sont conservés en réserve pendant quelques années avant d’être ferraillés.

En plus des affûts ci-dessus d’autres affûts sont expérimentés sans entrer en service. Le 2M-10 est une version améliorée du 2M-8 pour les sous-marins qui n’entrera jamais en service.

Parallèlement au 2M-3 un autre affût, désigné BL-130 est en cours de développement. Mais comme son degré de développement est moins avancé que celui du 2M-3, ce dernier lui est préféré, même si le BL-130 semblait offrir quelques avantages par rapport au 2M-3.

A la fin de l’année 1940, des affûts BL-120-I et BL-120-II sont développés à destination des croiseurs de bataille de la classe Stalingrad. Ces affûts ont la particularité d’être complètement fermé. Comme les deux navires projetés sont abandonnés, les deux seuls affûts construits, sont redésignés 4M-120-I et 4M-120-II et installé sur le destroyer Neustrashimy pour quelques années avant d’être ensuite remplacés par des affûts de 45mm SM-20-ZIF.

En Chine Populaire le 110-PM est construit sous la désignation Type 61.

110-PM

Calibre : 25mm/79
 
Dimensions
Poids du canon : 101kg
Poids de l’affût : 2M-3 1500kg, 2M-3M 1515kg
Longueur du tube : 2.845m, 2m sans cache-flammes, longueur de la partie rayée : 1.775m, 12 rayures
 
Munitions
HEIT-FRAG : OZR-85 de 281g, avec charge explosive de 11.3g de TNT, long de 4.5 calibres
HEIT-FRAG : OZR-85M de 281g, avec charge explosive de 20g d’A-IX-2, long de 4.9 calibres
AP-T : Br-85 de 281g, long de 5.1 calibres
 
Performances
Cadence de tir : 450 coups/min cyclique, 270 à 300 coups/min effective
Vitesse initiale : 900 m/sec
Portée : 3000m, 2400 à 2800m effectifs, plafond : 1700m
Elévation de -10° à +85°, vitesse d’élévation : 70°/sec hydraulique et 25°/sec manuel
Azimut : 360°, vitesse de rotation : 40°/sec hydraulique et 15°/sec manuel